Histoire de David

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire de David

Message  Younes91 le Mer 27 Jan - 21:16

Ceux qui étaient convaincus qu’ils auront à rencontrer Allah dirent: «Combien de fois une troupe peu nombreuse a, par la grâce d’Allah, vaincu une troupe très nombreuse! Et Allah est avec les endurants»
Et quand ils affrontèrent Goliath et ses troupes, ils dirent: «Seigneur! Déverse sur nous l’endurance, affermis nos pas et donne-nous la victoire sur ce peuple infidèle». Ils les mirent en déroute, par la grâce d’Allah. Et David tua Goliath… » (TSC, Al-Baqara ‘La Vache’ : 249-250-251).

Lors de cette bataille, David avait 18 ans. Il était un simple berger inconnu, et il était l’un des participants dans l’armée de Tâlût. Chaque fois que des personnes désertaient l’armée et retournaient chez elles, il résistait… Il était honnête, et n’était pas l’un de ceux qui soulevaient des slogans… Il s’est soutenu jusqu’à ce que Allah veuille qu’il soutienne cette religion…

C’est à dire si tu es croyant, fidèle et honnête avec Allah, Allah t’attribuera la tâche de fortifier la religion…

C’est ainsi que David est devenu le grandiose prophète, avec lequel les montagnes et les oiseaux glorifient Allah, comme nous verrons plus tard…

Allah (exalté soit-Il) dit –ce qui peut être traduit comme : «… et Allah lui donna la royauté et la sagesse, et lui enseigna ce qu’Il voulut. » (TSC, Al-Baqara ‘La Vache’ : 251).

Nous trouvons que Bayt Al-Maqdes, construite par Adam quarante ans après la mosquée sacrée, a été immergée lors du déluge de Noé (Que la paix soit sur lui). Les prophètes se sont ensuite suivis : Abraham (qui viendra après plusieurs siècles), Ismaël, Isaac et ses fils, Moïse, Haroun, et les autres prophètes jusqu’à David. Mais ce dernier a voulu reconstruire la mosquée d’Al-Aqsa (que les croyants doivent contrôler dans tous les temps), et les croyants d’aujourd’hui constituent la communauté du dernier Messager Mohammed (BP sur lui).

Allah (Exalté soit-Il) a dit à David : « David, J’ai une grandiose mosquée à cette place, et toi tu construis la terre maintenant, David, reconstruis ma grandiose mosquée ». Allah lui a déterminé exactement la place de la mosquée Al-Aqsa, où se trouvait la maison d’un homme juif parmi ceux qui ont remporté la victoire dans l’histoire de Tâlût, mais dont la foi a commencé à faiblir. David lui a dit : « Allah m’a ordonné de Lui construire à la place de ta maison une grandiose mosquée. C’est pourquoi je veux acheter ta maison, pour la détruire et construire la mosquée à sa place ». Le Juif lui a dit : « Evalue la maison, prophète d’Allah ». David a dit : « évalue-la toi-même ». Le Juif a répondu : « Son prix équivaut au prix des moutons qui la rempliraient ». David a dit : « J’accepte ».

Quand le Juif remarqua que David a accepté sans marchander, il dit : « Au nom d’Allah, prophète, Allah préfère la mosquée ou ma maison ? » David a répondu : « La mosquée ». Alors le Juif lui a dit : « Libère-moi donc de cette vente ». David a accepté, et ils ont répété le même dialogue précédent. Mais cette fois-ci le Juif a demandé de David de lui remplir la maison de chameaux. Quand le Juif a trouvé que David insistait à acheter la maison, il a élevé le prix – les chameaux sont plus chers que les moutons. David a dit : « Et moi j’accepte ». A ce moment, le Juif a demandé de David de le libérer de la vente, et ils ont répété le même dialogue…

Mais cette fois-ci, il a demandé de David de lui remplir la maison de chevaux. David a remarqué que cette affaire serait infinie. Aussi dit-il au Juif : « Au nom d’Allah, si tu demandes tout le royaume de David pour que je puisse construire la maison d’Allah, je te le donnerai ». Le Juif lui a répondu : « Au nom d’Allah je le ferais sauf que je ne pourrai pas être roi »…

Voyez les Juifs qui prétendent par mensonge que la mosquée d’Al-Aqsa est la leur… Et même On a dit que les richesses de David étaient presque épuisées à l’époque de David, après la reconstruction de la mosquée d’Al-Aqsa, qui a été terminée à l’époque de Salomon…

En parlant de David (Que la paix soit sur Lui), nous devons parler des grandioses pratiques cultuelles qu’il accomplissait, car il aimait beaucoup l’adoration d’Allah… Chers frères et sœurs, vous devez évaluer votre degré d’adoration… Quand vous verrez à quel point il aimait l’adoration d’Allah, vous allez vous demander : « Pourquoi sommes-nous devenus si loin d’Allah ?… » Est-ce que nous effectuons Qyam Al-layl (la prière de la nuit) ? (Tu peux même trouver certains qui ne savent pas en quoi consiste cette pratique) Ou bien nous nous efforçons de l’effectuer ? Ici je voudrais expliquer Qyam Al-layl : C’est toute adoration qui commence après Salat Al-‘Icha’ (prière après le coucher du soleil) et jusqu’à l’aube.

Le temps préféré par Allah est le troisième tiers de la nuit, c’est à dire avant l’aube de deux heures et demi ou trois heures… C’est à ce moment que Allah (exalté soit-Il) descend au ciel terrestre (descente digne de Lui) et dit : « Est-ce que quelqu’un demande Mon pardon pour que je lui pardonne ? Est-ce que quelqu’un a besoin de quelque chose pour que Je la lui donne ? Est-ce que quelqu’un veut se repentir de ses péchés pour que Je lui pardonne ? »

Selon Abu Moussa Al-Ach’ary, il était assis une nuit à la mosquée du Prophète (BP sur lui), lisant le Coran d’une belle voix (il possède la plus belle voix parmi les compagnons du Prophète), et réagissant avec les versets, quand le Prophète (BP sur lui) est entré à la mosquée et lui a dit : « Je t’ai entendu lire le Coran… Allah t’a accordé l’une des flûtes de David ». En principe, la flûte est utilisée dans le domaine de la musique et des chansons, mais David (Que la paix soit sur lui) possédait une magnifique voix… Lorsqu’il lisait le Zabûr (le livre sacré qui lui a été révélé), il a influé tout le monde autour de lui… En d’autres termes, Allah a accordé à Abu Moussa une seule corde vocale de celles de David… Imaginez comment était donc la lecture de David…

Le Prophète (BP sur lui) a dit : « Le jeûne préféré par Allah est celui de David, il jeûnait un jour et mangeait l’autre, et la prière préférée par Allah est celle de David, il dormait la moitié de la nuit, priait le tiers de la nuit et se reposait le sixième… (C’est à dire qu'il priait environ trois heures et demi chaque nuit)

Selon l’histoire, Allah a dit à David : « David, J’ai des serviteurs que J’aime et qui M’aiment, Je leur manque et ils Me manquent, si tu les imites, Je t’aimerai ». David a dit : « montre-les-moi, Allah ». Allah lui a dit : « Ils pratiquent les prières dans leurs temps, Je leur manque comme les nids qui manquent aux oiseaux, lorsque la nuit tombe et que tout amoureux retrouve son aimé, ils se tiennent debout pour Moi, se prosternent pour Moi et M’appellent par Mes mots, et Me flattent en énumérant Mes bienfaits. D’aucuns d’entre eux crient et pleurent, d’autres se lamentent et se plaignent, Je vois ce qu’ils souffrent pour Mon amour, et J’entends ce qu’ils disent près de Moi. Tout d’abord, Je jette de Ma lumière à l’intérieur de leurs cœurs, c’est ainsi qu’ils parlent de Moi aux habitants de la terre comme Je parle d’eux aux habitants du ciel. ».

Même si tu jouis du monde entier et de sa douceur, et que tu n’as pas senti la douceur d’être proche d’Allah, tu n’as donc pas goûté la plus belle part du monde.

Le deuxième : Si les sept cieux et les sept terres sont mis dans leur balance le Jour Dernier, Je dirai qu’ils sont peu pour eux… Le troisième : Je m’approche d’eux ; vois-tu David, si Je m’approche de quelqu’un, est-ce que quiconque peux savoir ce que Je veux lui donner ?

Allah a conseillé David : « David, si ceux qui s’éloignent de Moi savent combien J’aime leur retour et Je veux leur repentir, ils brûleront de désir pour Moi… David, c’est mon amour pour ceux qui s’éloignent de Moi, imagine donc mon amour pour ceux qui s’approchent de Moi.

ah les bonne d'amour de Dieu, pourtant beaucoup ignore cela, croyant d'autre chose.

Younes91
Modérateur

Messages : 368
Date d'inscription : 22/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de David

Message  Younes91 le Mer 27 Jan - 21:30

Le Prophète (BP sur lui) dit dans un hadith rapporté par At-Tirmidhi que David paix sur lui avait pour prière « Ô mon Dieu j’implore Ton amour et l’amour de ceux qui T’aiment et l’amour de l’œuvre qui rapproche de Ton amour, ô mon Dieu fais que Ton amour soit plus précieux pour moi que ma personne, les miens et l’eau fraîche »


De ce fait, l’amour d’Allah représente l’essence de la vie et de toute chose qui évolue dans Son univers, de plus, cette prière que nous a enseigné notre prophète (BP sur lui) était à l’origine celle de David paix d’Allah sur lui … puisse Allah nous réunir avec lui au Paradis.

Ka’b Al-Ahbar, un juif converti à l’Islam, dit un jour à Soheib Ar-Roumi : Je jure par celui qui a ouvert la mer pour Moise, que nous avons trouvé dans nos livres que David disait cette prière après chaque Salat « Ô Allah parachève ma religion qui est mon salut, et parachève mon monde où je mène ma vie, et parachève ma vie à l’au delà qui m’est destinée, fais que ma vie soit pour moi un apport en tout ce qui est bien, et fais que la mort soit pour moi un repos de tout ce qui est mal » « Auprès de Ton pardon je demande refuge de Ta colère et auprès de Ta clémence je me réfugie de Ta punition et auprès de Toi je me réfugie de Toi, je ne sais faire Ton éloge, comme Tu l’as Toi-même fait pour toi » ( c’est à dire que je ne peux pas faire Ton éloge comme il se doit) « Ô mon Dieu nul ne peut faire obstacle à ce que Tu donnes, nul ne peut donner ce dont Tu prives, nulle richesse n’est point utile devant Toi»

Soheib répondit : Quant à moi, je jure par Allah que j’ai entendu le messager d’Allah dire cela après la Salat. Voyez-vous comment la religion est un tout indissociable et de quelle manière les invocations se poursuivent ? Prie Allah au lieu de rompre les liens avec Lui (gloire à Lui).

Allah à fait révéler le Zabūr à David et lui a donné une voix sans pareille, lorsqu’il se mettait à lire, des merveilles se produisaient, les montagnes se mettaient à louer Allah avec lui, elles faisaient un bruit qui se faisait entendre, il lisait le Zabūr d’une voix forte et ressentait les versets d’Allah et réagissait avec eux, les oiseaux venaient de toutes parts et battaient leurs ailes en louanges à Allah et on entendait ces louanges, les créatures pouvaient entendre ces louanges, peux-tu croire ça ?

Allah (exalté soit-Il) dit : «Nous soumîmes les montagnes à glorifier Allah, soir et matin, en sa compagnie, de même que les oiseaux assemblés en masse, tous ne faisant qu’obéir à lui [Allah]» (TSC[i], Sâd : 18-19). Les montagnes répètent les invocations du matin et du soir, elles demandent et implorent le pardon d’Allah chaque jour. Imagine l’endroit où se trouvait David et près de lui une montagne et des oiseaux qui battent de leurs ailes et tous répétaient : il n’y a nul autre Dieu qu’Allah « … Et il n’existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges… » (TSC, Al-'Isrâ' (LE VOYAGE NOCTURNE) : 44).

Le prophète (BP sur lui) disait en s’adressant au croissant de lune: « Allah est mon seigneur et le tien» c'est-à-dire que même si des milliers d’années nous séparent … nous restons tous les serviteurs d’Allah.

Allah a offert à David un autre miracle, Allah (exalté soit-Il) dit : « Et Nous renforçâmes son royaume… » (TSC, Sâd : 20). Quel est donc le rapport entre ce verset et la délicatesse et les pratiques religieuses? Lorsque David a perfectionné sa pratique religieuse et la célébration de la gloire d’Allah, Allah lui a préservé son royaume et lui a donné plus de force et a renforcé le royaume du peuple d’Israël à ce moment là lorsqu’ils ont bien perfectionné leur pratique religieuse.

Un autre miracle de David : le fer qui devenait amolli entre ses mains, il pouvait le travailler comme si s’était de l’argile, rappelle-toi comment fonctionnent les grands fours dans les aciéries et imagine comment David travaillait ce même fer ? Allah (exalté soit-Il) dit –ce qui peut être traduit comme: « … Et pour lui, Nous avons amolli le fer » (TSC, Saba' : 10). L’univers appartient à Allah, Il en fait ce qu’Il veut et l’histoire de David et de Salomon est remplie de divins miracles.

Il est vrai qu’Allah a établi des lois pour l’univers, mais il arrive qu’Il les change pour nous faire savoir qu’Il est le maître de l’univers, Il ordonne au feu de ne pas brûler Ibrahim, et au couteau de ne pas égorger Ismail, et au fer qui nécessite des températures élevées pour fondre de devenir amolli entre les mains de David, et à l’eau qui est liquide Il ordonne de se solidifier devant Moise, et au soleil de se figer pour Yushã fils de Nun et à la lune de se fendre pour Mohammed (BP sur lui).

Ne crains nul autre que Lui, le monde est le sien et la royauté est la sienne et dans quelques années Al-Aqsa sera libéré et les Juifs seront partis, nous serons partis aussi, et ne restera plus que la règle coranique -ce qui peut être traduit comme : " Tout ce qui est sur elle [la terre] doit disparaître, [Seule] subsistera La Face [Wajh] de ton Seigneur, plein de majesté et de noblesse.

Que fit David après qu’Allah lui ait amolli le fer?

Il a fabriqué des armures de guerre pour protéger l’homme contre les coups d’épée. Une énorme différence existe entre quelqu’un qui fabrique des armures pour protéger la vie des hommes et entre ceux qui sèment destruction et sang. « … Et pour lui, Nous avons amolli le fer. (En lui disant): « Fabrique des cottes de mailles complètes et mesure bien les mailles

Parallèlement, on voit les occidentaux exhiber avec fierté les inventions qu’ils réalisent et prétendent que c’est le fruit de leur génie et ne reconnaissent jamais que le génie est un don d’Allah et qu’Il peut le leur reprendre quand Il veut. Dans ces mêmes versets, Allah leur indique que Ses prophètes sont les premiers inventeurs sur terre mais cela ne les a pas empêchés d’être liés avec Allah, sans être aveuglés par le matérialisme ni la technologie du siècle. Le Prophète (BP sur lui), dans le hadith rapporté par l’Imam Ahmed, disait que David ne fuyait pas face à l’ennemi, ne manquait jamais à sa parole, et ne mangeait que ce qu’il gagnait.

Mais Allah lui a envoyé deux anges sous forme de deux personnes en désaccord, Allah (exalté soit-Il) dit –ce qui peut être traduit comme: «Et t’est-elle parvenue la nouvelle des disputeurs quand ils grimpèrent au mur du sanctuaire !» (TSC, Sâd : 21). Pourquoi Allah les lui a t-Il envoyé au sanctuaire, parce qu’il veut enseigner aux juges une sagesse, celle de ne jamais prononcer de jugement en état de nervosité ou de mauvaise humeur et ne jamais prononcer de jugement qu’après avoir entendu les deux parties « Quand ils entrèrent auprès de David, il en fut effrayé. Ils dirent: «N’aie pas peur! Nous sommes tous deux en dispute; l’un de nous a fait du tort à l’autre. Juge donc en toute équité entre nous, ne sois pas injuste et guide-nous vers le chemin droit » « Celui-ci est mon frère: il a quatre-vingt-dix-neuf brebis, tandis que je n’ai qu’une brebis. Il m’a dit: «Confie-la-moi» et dans la conversation, il a beaucoup fait pression sur moi». Il [David] dit: «Il a été certes injuste envers toi en demandant de joindre ta brebis à ses brebis». Beaucoup de gens transgressent les droits de leurs associés, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres - cependant ils sont bien rares -. Et David pensa alors que Nous l’avions mis à l’épreuve. Il demanda donc pardon à son Seigneur et tomba prosterné et se repentit » (TSC, Sâd : 21-24).

Lorsqu’il a prononcé son jugement sans écouter l’autre partie, les deux anges disparurent, David comprit alors qu’il venait de commettre une erreur en se précipitant -Dans certains pays musulmans, cette règle divine est enseignée aux juges- Après la disparition des deux anges, David a demandé pardon « et se repentit » et Allah l’accepta, Allah (exalté soit-Il) dit –ce qui peut être traduit comme : « Nous lui pardonnâmes. Il aura une place proche de Nous et un beau refuge. » (TSC, Sâd : 25).

David était bien connu pour la grande jalousie qu’il éprouvait pour ses femmes, lorsqu’il sortait, il les enfermait, et un jour on trouva un homme étranger au centre même de sa maison et les femmes de David eurent peur de la jalousie de David qui revint en colère, l’homme étranger était là immobile, David lui demanda qui il était ?

-« Je suis celui qui ne craint pas les rois, je suis celui que les barrières n’arrêtent pas. » répondit l’homme.

David dit alors, « je te reconnais, tu es l’ange de la mort, prends mon âme, mon heure est arrivée. »

David mourut, après avoir connu les louanges des montagnes et des oiseaux et le ramollissement du fer. Allah (exalté soit-Il) dit- ce qui peut être traduit comme : «… Mais tous, retourneront à Nous ». (TSC, Al-'Anbiyâ' (LES PROPHETES) : 93).

Younes91
Modérateur

Messages : 368
Date d'inscription : 22/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum