Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  florence_yvonne le Lun 1 Fév - 19:18

Déclaration islamique universelle des droits de l'homme proposée par le Conseil Islamique d'Europe, organisme ayant son siège à Londres. La Déclaration a été promulguée le 19 septembre 1981 à Paris, lors d'une réunion organisée à l'Unesco.

La version française de cette Déclaration, présentée ci-dessous, est, comme la version anglaise, sommaire. Publiée par le Conseil Islamique, elle diverge notablement du texte original en arabe.
Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux

Ce manifeste-ci est une déclaration adressée aux hommes pour servir de guide et de pieuse exhortation à tous les hommes pieux (3:138).

INTRODUCTION

L'Islam a donné à l'humanité un code idéal des droits de l'homme, il y a quatorze siècles. Ces droits ont pour objet de conférer honneur et dignité à l'humanité et d'éliminer l'exploitation, l'oppression et l'injustice.

Les droits de l'homme, dans l'Islam, sont fortement enracinés dans la conviction que Dieu, et Dieu seul, est l'auteur de la Loi et la source de tous les droits de l'homme. Etant donnée leur origine divine, aucun dirigeant ni gouvernement, aucune assemblée ni autorité ne peut restreindre, abroger ni violer en aucune manière les droits de l'homme conférés par Dieu. De même, nul ne peut transiger avec eux.

Les droits de l'homme, dans l'Islam, font partie intégrante de l'ensemble de l'ordre islamique et tous les gouvernements et organismes musulmans sont tenus de les appliquer selon la lettre et l'esprit dans le cadre de cet ordre.

Il est malheureux que les droits de l'homme soient impunément foulés aux pieds dans de nombreux pays du monde, y compris dans des pays musulmans. Ces violations flagrantes sont extrêmement préoccupantes et éveillent la conscience d'un nombre croissant d'individus dans le monde entier.

Je souhaite sincèrement que cette Déclaration des droits de l'homme donne une puissante impulsion aux populations musulmanes pour rester fermes et défendre avec courage et résolution les droits qui leur ont été conférés par Dieu.

La présente Déclaration des droits de l'homme est le second document fondamental publié par le Conseil islamique pour marquer le commencement du 15ème siècle de l'ère islamique, le premier étant la Déclaration islamique universelle annoncée lors de la Conférence internationale sur le Prophète Mahomet (que Dieu le bénisse et le garde en paix) et son message, organisée à Londres du 12 au 15 avril 1980.

La Déclaration islamique universelle des droits de l'homme est basée sur le Coran et la Sunnah et a été élaborée par d'éminents érudits et juristes musulmans et des représentants de mouvements et courants de pensée islamiques. Que Dieu les récompense de leurs efforts et les guide sur le droit chemin.

<right>Salem Amin, Secrétaire général, [Paris] 19 septembre 1981 / 21 Dhul Qaidah 1401</right>

Ô hommes ! Nous vous avons créés [des œuvres] d'un être mâle et d'un être femelle. Et nous vous avons répartis en peuples et en tribus afin que vous vous connaissiez entre vous. Les plus méritants sont, d'entre vous, les plus pieux (49:13).

PREAMBULE

Considérant que l'aspiration séculaire des hommes à un ordre du monde plus juste où les peuples pourraient vivre, se développer et prospérer dans un environnement affranchi de la peur, de l'oppression, de l'exploitation et des privations est loin d'être satisfaite;

Considérant que les moyens de subsistance économique surabondants dont la miséricorde divine a doté l'humanité sont actuellement gaspillés, ou inéquitablement ou injustement refusés aux habitants de la terre;

Considérant qu'Allah (Dieu) a donné à l'humanité, par ses révélations dans le Saint Coran et la Sunnah de son saint Prophète Mahomet, un cadre juridique et moral durable permettant d'établir et de réglementer les institutions et les rapports humains;

Considérant que les droits de l'homme ordonnés par la Loi divine ont pour objet de conférer la dignité et l'honneur à l'humanité et sont destinés à éliminer l'oppression et l'injustice;

Considérant qu'en vertu de leur source et de leur sanction divines, ces droits ne peuvent être restreints, abrogés ni enfreints par les autorités, assemblées ou autres institutions, pas plus qu'ils ne peuvent être abdiqués ni aliénés;

En conséquence, nous, musulmans

a) qui croyons en Dieu, bienfaisant et miséricordieux, créateur, soutien, souverain, seul guide de l'humanité et source de toute Loi;
b) qui croyons dans le vicariat (khilafah) de l'homme qui a été créé pour accomplir la volonté de Dieu sur terre;
c) qui croyons dans la sagesse des préceptes divins transmis par les Prophètes, dont la mission a atteint son apogée dans le message divin final délivré par le Prophète Mahomet (la paix soit avec lui) à toute l'humanité;
d) qui croyons que la rationalité en soi, sans la lumière de la révélation de Dieu, ne peut ni constituer un guide infaillible dans les affaires de l'humanité ni apporter une nourriture spirituelle à l'âme humaine et, sachant que les enseignements de l'Islam représentent la quintessence du commandement divin dans sa forme définitive et parfaite, estimons de notre devoir de rappeler à l'homme la haute condition et la dignité que Dieu lui a conférées;
e) qui croyons dans l'invitation de toute l'humanité à partager le message de l'Islam;
f) qui croyons qu'aux termes de notre alliance ancestrale avec Dieu, nos devoirs et obligations ont priorité sur nos droits, et que chacun de nous a le devoir sacré de diffuser les enseignements de l'Islam par la parole, les actes et tous les moyens pacifiques, et de les mettre en application non seulement dans sa propre existence mais également dans la société qui l'entoure;
g) qui croyons dans notre obligation d'établir un ordre islamique :

1) où tous les êtres humains soient égaux et aucun ne jouisse d'un privilège ni ne subisse un désavantage ou une discrimination du seul fait de sa race, de sa couleur, de son sexe, de son origine ou de sa langue;
2) où tous les êtres humains soient nés libres;
3) où l'esclavage et les travaux forcés soient proscrits;
4) où soient établies des conditions permettant de préserver, de protéger et d'honorer l'institution de la famille en tant que fondement de toute la vie sociale;
5) où les gouvernants et les gouvernés soient soumis de la même manière à la Loi et égaux devant elle;
6) où il ne soit obéi qu'à des ordres conformes à la Loi;
7) où tout pouvoir terrestre soit considéré comme un dépôt sacré, à exercer dans les limites prescrites par la Loi, d'une manière approuvée par celle-ci et en tenant compte des priorités qu'elle fixe;
8) où toutes les ressources économiques soient considérées comme des bénédictions divines accordées à l'humanité, dont tous doivent profiter conformément aux règles et valeurs exposées dans le Coran et la Sunnah;
9) où toutes les affaires publiques soient déterminées et conduites, et l'autorité administrative exercée, après consultation mutuelle (shura) entre les croyants habilités à prendre part à une décision compatible avec la Loi et le bien public;
10) où chacun assume des obligations suivant ses capacités et soit responsable de ses actes en proportion;
11) où chacun soit assuré, en cas de violation de ses droits, que des mesures correctives appropriées seront prises conformément à la Loi;
12) où personne ne soit privé des droits qui lui sont garantis par la Loi, sauf en vertu de ladite Loi et dans la mesure autorisée par elle;
13) où chaque individu ait le droit d'entreprendre une action juridique contre quiconque aura commis un crime contre la société dans son ensemble ou contre l'un de ses membres;
14) où tous les efforts soient accomplis

pour libérer l'humanité de tout type d'exploitation, d'injustice et d'oppression, et
pour garantir à chacun la sécurité, la dignité et la liberté dans les conditions stipulées, par les méthodes approuvées et dans les limites fixées par la Loi;

Affirmons par les présentes, en tant que serviteurs d'Allah et membres de la fraternité universelle de l'Islam, au commencement du quinzième siècle de l'ère islamique, nous engager à promouvoir les droits inviolables et inaliénables de l'homme définis ci-après, dont nous considérons qu'ils sont prescrits par l'Islam.

Article 1 - Droit à la vie

a) La vie humaine est sacrée et inviolable et tous les efforts doivent être accomplis pour la protéger. En particulier, personne ne doit être exposé à des blessures ni à la mort, sauf sous l'autorité de la Loi.
b) Après la mort comme dans la vie, le caractère sacré du corps d'une personne doit être inviolable. Les croyants sont tenus de veiller à ce que le corps d'une personne décédée soit traité avec la solennité requise.


Article 2 - Droit à la liberté

a) L'homme est né libre. Aucune restriction ne doit être apportée à son droit à la liberté, sauf sous l'autorité et dans l'application normale de la Loi.
b) Tout individu et tout peuple a le droit inaliénable à la liberté sous toutes ses formes - physique, culturelle, économique et politique - et doit être habilité à lutter par tous les moyens disponibles contre toute violation ou abrogation de ce droit. Tout individu ou peuple opprimé a droit au soutien légitime d'autres individus et/ou peuples dans cette lutte.


Article 3 - Droit à l'égalité et prohibition de toute discrimination

a) Toutes les personnes sont égales devant la Loi et ont droit à des possibilités égales et à une protection égale de la Loi.
b) Toutes les personnes doivent recevoir un salaire égal à travail égal.
c) Personne ne doit se voir refuser une possibilité de travailler ni subir une discrimination quelconque ni être exposé à un plus grand risque physique du seul fait d'une différence de croyance religieuse, de couleur, de race, d'origine, de sexe ou de langue.


Article 4 - Droit à la justice

a) Toute personne a le droit d'être traitée conformément à la Loi, et seulement conformément à la Loi.
b) Toute personne a non seulement le droit mais également l'obligation de protester contre l'injustice. Elle doit avoir le droit de faire appel aux recours prévus par la Loi auprès des autorités pour tout dommage ou perte personnels injustifiés. Elle doit également avoir le droit de se défendre contre toute accusation portée à son encontre et d'obtenir un jugement équitable devant un tribunal judiciaire indépendant en cas de litige avec les autorités publiques ou avec toute autre personne.
c) Toute personne a le droit et le devoir de défendre les droits de toute autre personne et de la communauté en général (hisbah).
d) Personne ne doit subir de discrimination en cherchant à défendre ses droits privés et publics.
e) Tout musulman a le droit et le devoir de refuser d'obéir à tout ordre contraire à la Loi, quelle que soit l'origine de cet ordre.


Article 5 ­ Droit à un procès équitable

a) Personne ne doit être jugé coupable d'un délit et condamné à une sanction si la preuve de sa culpabilité n'a pas été faite devant un tribunal judiciaire indépendant.
b) Personne ne doit être jugé coupable avant qu'un procès équitable ne se soit déroulé et que des possibilités raisonnables de se défendre ne lui aient été fournies.
c) La sanction doit être fixée conformément à la Loi, proportionnellement à la gravité du délit et compte tenu des circonstances dans lesquelles il a été commis.
d) Aucun acte ne doit être considéré comme un crime s'il n'est pas clairement stipulé comme tel dans le texte de la Loi.
e) Tout individu est responsable de ses actions. La responsabilité d'un crime ne peut être étendue par substitution à d'autres membres de sa famille ou de son groupe qui ne sont impliqués ni directement ni indirectement dans la perpétration du crime en question.


Article 6 - Droit à la protection contre l'abus de pouvoir

Toute personne a droit à la protection contre les tracasseries d'organismes officiels. Elle n'a pas à se justifier, sauf pour se défendre des accusations portées contre elle ou lorsqu'elle se trouve dans une situation où une question concernant un soupçon de participation de sa part à un crime pourrait raisonnablement être soulevée.


Article 7 - Droit à la protection contre la torture

Aucun individu ne doit subir de torture mentale ou physique, ni de dégradation, ni de menace de préjudice envers lui ou quiconque lui est apparenté ou cher, ni d'extorsion d'aveu d'un crime, ni de contrainte pour accepter un acte préjudiciable à ses intérêts.


Article 8 - Droit à la protection de l'honneur et de la réputation

Toute personne a le droit de protéger son honneur et sa réputation contre les calomnies, les accusations sans fondement et les tentatives délibérées de diffamation et de chantage.


Article 9 - Droit d'asile

a) Toute personne persécutée ou opprimée a le droit de chercher refuge et asile. Ce droit est garanti à tout être humain quels que soient sa race, sa religion, sa couleur ou son sexe.
b) Al-Masgid al-haram (la maison sacrée d'Allah) à la Mecque est un refuge pour tous les musulmans.


Article 10 - Droit des minorités

a) Le principe coranique "Il n'y a pas de contrainte dans la religion" doit régir les droits religieux des minorités non musulmanes.
b) Dans un pays musulman, les minorités religieuses doivent avoir le choix, pour la conduite de leurs affaires civiques et personnelles, entre la Loi islamique et leurs propres lois.


Article 11 - Droit et obligation de participer à la conduite et à la gestion des affaires publiques

a) Sous réserve de la Loi, tout individu de la communauté (ummah) a le droit d'exercer une fonction publique.
b) Le processus de libre consultation (shura) est le fondement des rapports administratifs entre le gouvernement et le peuple. Le peuple a également le droit de choisir et de révoquer ses gouvernants conformément à ce principe.


Article 12 - Droit à la liberté de croyance, de pensée et de parole

a) Toute personne a le droit d'exprimer ses pensées et ses convictions dans la mesure où elle reste dans les limites prescrites par la Loi. Par contre, personne n'a le droit de faire courir des mensonges ni de diffuser des nouvelles susceptibles d'outrager la décence publique, ni de se livrer à la calomnie ou à la diffamation ni de nuire à la réputation d'autres personnes.
b) La recherche de la connaissance et la quête de la vérité sont non seulement un droit mais un devoir pour tout musulman.
c) Tout musulman a le droit et le devoir de se protéger et de combattre (dans les limites fixées par la Loi) contre l'oppression même si cela le conduit à contester la plus haute autorité de l'Etat.
d) Il ne doit y avoir aucun obstacle à la propagation de l'information dans la mesure où elle ne met pas en danger la sécurité de la société ou de l'Etat et reste dans les limites imposées par la Loi.
e) Personne ne doit mépriser ni ridiculiser les convictions religieuses d'autres individus ni encourager l'hostilité publique à leur encontre. Le respect des sentiments religieux des autres est une obligation pour tous les musulmans.


Article 13 - Droit à la liberté religieuse

Toute personne a droit à la liberté de conscience et de culte conformément à ses convictions religieuses.


Article 14 - Droit de libre association

a) Toute personne a le droit de participer à titre individuel et collectif à la vie religieuse, sociale, culturelle et politique de sa communauté et de créer des institutions et organismes destinés à prescrire ce qui est bien (ma'ruf) et à empêcher ce qui est mal (munkar).
b) Toute personne a le droit d'essayer de créer des institutions permettant la mise en application de ces droits. Collectivement, la communauté est tenue de créer des conditions dans lesquelles ses membres puissent pleinement développer leur personnalité.


Article 15 - L'Ordre économique et les droits qui en découlent

a) Dans leur activité économique, toutes les personnes ont droit à tous les avantages de la nature et de toutes ses ressources. Ce sont des bienfaits accordés par Dieu au bénéfice de l'humanité entière.
b) Tous les êtres humains ont le droit de gagner leur vie conformément à la Loi.
c) Toute personne a droit à la propriété de ses biens, individuellement ou en association avec d'autres. La nationalisation de certains moyens économiques dans l'intérêt public est légitime.
d) Les pauvres ont droit à une part définie de la prospérité des riches, fixée par la zakat, imposée et collectée conformément à la Loi.
e) Tous les moyens de production doivent être utilisés dans l'intérêt de la communauté (ummah) dans son ensemble, et ne peuvent être ni négligés ni mal utilisés.
f) Afin de promouvoir le développement d'une économie équilibrée et de protéger la société de l'exploitation, la Loi islamique interdit les monopoles, les pratiques commerciales excessivement restrictives, l'usure, l'emploi de mesures coercitives dans la conclusion de marchés et la publication de publicités mensongères.
g) Toutes les activités économiques sont autorisées dans la mesure où elles ne sont pas préjudiciables aux intérêts de la communauté (ummah) et ne violent pas les Lois et valeurs islamiques.


Article 16 - Droit à la protection de la propriété

Aucun bien ne pourra être exproprié si ce n'est dans l'intérêt public et moyennant le versement d'une indemnisation équitable et suffisante.


Article 17 - Statut et dignité des travailleurs

L'Islam honore le travail et le travailleur et ordonne aux musulmans de traiter le travailleur certes avec justice, mais aussi avec générosité. Non seulement il doit recevoir promptement le salaire qu'il a gagné, mais il a également droit à un repos et à des Loisirs suffisants.


Article18 ­ Droit à la sécurité sociale

Toute personne a droit à la nourriture, au logement, à l'habillement, à l'enseignement et aux soins médicaux en fonction des ressources de la communauté. Cette obligation de la communauté s'étend plus particulièrement à tous les individus qui ne peuvent se prendre en charge eux-mêmes en raison d'une incapacité temporaire ou permanente.


Article 19 - Droit de fonder une famille et questions connexes

a) Toute personne a le droit de se marier, de fonder une famille et d'élever des enfants conformément à sa religion, à ses traditions et à sa culture. Tout conjoint possède ces droits et privilèges et est soumis aux obligations stipulées par la Loi.
b) Chacun des partenaires d'un couple a droit au respect et à la considération de l'autre.
c) Tout époux est tenu d'entretenir son épouse et ses enfants selon ses moyens.
d) Tout enfant a le droit d'être entretenu et correctement élevé par ses parents, et il est interdit de faire travailler les jeunes enfants et de leur imposer aucune charge qui s'opposerait ou nuirait à leur développement naturel.
e) Si pour une raison quelconque, des parents sont dans l'incapacité d'assumer leurs obligations vis-à-vis d'un enfant, il incombe à la communauté d'assumer ces obligations sur le compte de la dépense publique.
f) Toute personne a droit au soutien matériel, ainsi qu'aux soins et à la protection de sa famille pendant son enfance, sa vieillesse ou en cas d'incapacité. Les parents ont droit au soutien matériel ainsi qu'aux soins et à la protection de leurs enfants.
g) La maternité a droit à un respect, des soins et une assistance particuliers de la part de la famille et des organismes publics de la communauté (ummah).
h) Au sein de la famille, les hommes et les femmes doivent se partager leurs obligations et leurs responsabilités selon leur sexe, leurs dons, talents et inclinations naturels, en tenant compte de leurs responsabilités communes vis-à-vis de leurs enfants et de leurs parents.
i) Personne ne peut être marié contre sa volonté, ni perdre sa personnalité juridique ou en subir une diminution du fait de son mariage.


Article 20 - Droits de la femme mariée
Toute femme mariée a le droit :

a) de vivre dans la maison où vit son mari;
b) de recevoir les moyens nécessaires au maintien d'un niveau de vie qui ne soit pas inférieur à celui de son conjoint et, en cas de divorce, de recevoir pendant la période d'attente légale ('iddah) des moyens de subsistance compatibles avec les ressources de son mari, pour elle-même ainsi que pour les enfants qu'elle nourrit ou dont elle a la garde; toutes ces allocations, quels que soient sa propre situation financière, ses propres revenus ou les biens qu'elle pourrait posséder en propre;
c) de demander et d'obtenir la dissolution du mariage (khul'ah) conformément aux dispositions de la Loi; ce droit s'ajoute à son droit de demander le divorce devant les tribunaux;
d) d'hériter de son mari, de ses parents, de ses enfants et d'autres personnes apparentées conformément à la Loi;
e) à la stricte confidentialité de la part de son époux, ou de son ex-époux si elle est divorcée, concernant toute information qu'il pourra avoir obtenue à son sujet et dont la divulgation pourrait être préjudiciable à ses intérêts. La même obligation lui incombe vis-à-vis de son conjoint ou de son ex-conjoint.


Article 21 - Droit à l'éducation

a) Toute personne a le droit de recevoir une éducation en fonction de ses capacités naturelles.
b) Toute personne a droit au libre choix de la profession et de la carrière et aux possibilités de total développement de ses dons naturels.


Article 22 - Droit à la vie privée

Toute personne a droit à la protection de sa vie privée.


Article 23 - Droit à la liberté de déplacement et de résidence

a) Compte tenu du fait que le Monde de l'Islam est véritablement ummah islamiyyah [Communauté islamique], tout musulman doit avoir le droit d'entrer librement dans tout pays musulman et d'en sortir librement.
b) Personne ne devra être contraint de quitter son pays de résidence, ni d'en être arbitrairement déporté, sans avoir recours à l'application normale de la Loi.



NOTES D'EXPLICATION

1. Dans la formulation des "Droits de l'homme" qui précède, sauf stipulation contraire dans le contexte :

a) Le terme "personne" englobe à la fois le sexe masculin et le sexe féminin.
b) Le terme "Loi" signifie la shari'ah, c'est-à-dire la totalité des ordonnances tirées du Coran et de la Sunnah et toute autre Loi déduite de ces deux sources par des méthodes jugées valables en jurisprudence islamique.

2. Chacun des droits de l'homme énoncés dans la présente Déclaration comporte les obligations correspondantes.
3. Dans l'exercice et la jouissance des droits précités, chaque personne ne sera soumise qu'aux limites imposées par la Loi dans le but d'assurer la reconnaissance légitime et le respect des droits et de la liberté des autres et de satisfaire les justes exigences de la moralité, de l'ordre public et du bien-être général de la communauté (ummah).
4. Le texte arabe de cette Déclaration représente l'original.

_________________
151. Et (Moïse) dit : "Ô mon Seigneur, pardonne à moi et à mon frère et fais-nous entrer en Ta miséricorde, car Tu es Le plus Miséricordieux des miséricordieux".
Sourate 7 : Al-Araf
http://www.forum-religions.org/forum.htm

florence_yvonne
Admin

Messages : 687
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 56

http://comprendrelecoran.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  yacoub le Lun 1 Fév - 23:53

Le grand juriste Sami Aldeeb present d'ailleurs sur le forum religions-org a fait une critique virulente de cette charte
car si elle imite la charte des droits universels, elle reste restrictive ne reconnait pas la liberté d' apostasier la meilleure des religions
ne reconnait pas aux femmes musulmanes d'épouser un non-musulman...etc

Bref, loin d' émanciper les musulmans elles les esclavagent. Shocked

yacoub

Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2010

http://yacoub.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  Younes91 le Mar 2 Fév - 0:35

elle reste restrictive ne reconnait pas la liberté d' apostasier la meilleure des religions
ne reconnait pas aux femmes musulmanes d'épouser un non-musulman...etc

Bref, loin d' émanciper les musulmans elles les esclavagent

comme d'habitude mensonge, mais c'est bien qu'il y'est des gens comme toi, car comme sa les autres verront que ce que tu dis est faux, et verront ce que les gens et autre disent de nous. Smile , et verront aussi les rectifications de tes accusations.

Younes91
Modérateur

Messages : 368
Date d'inscription : 22/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  florence_yvonne le Mar 2 Fév - 14:23

yacoub a écrit:Le grand juriste Sami Aldeeb present d'ailleurs sur le forum religions-org a fait une critique virulente de cette charte
car si elle imite la charte des droits universels, elle reste restrictive ne reconnait pas la liberté d' apostasier la meilleure des religions
ne reconnait pas aux femmes musulmanes d'épouser un non-musulman...etc

Bref, loin d' émanciper les musulmans elles les esclavagent. Shocked

Article 13 - Droit à la liberté religieuse

Toute personne a droit à la liberté de conscience et de culte conformément à ses convictions religieuses.

_________________
151. Et (Moïse) dit : "Ô mon Seigneur, pardonne à moi et à mon frère et fais-nous entrer en Ta miséricorde, car Tu es Le plus Miséricordieux des miséricordieux".
Sourate 7 : Al-Araf
http://www.forum-religions.org/forum.htm

florence_yvonne
Admin

Messages : 687
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 56

http://comprendrelecoran.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  yacoub le Mar 2 Fév - 17:23

Bien que signée par les 57 pays de Dar El Islam, la déclaration universelle des droits de l' homme ne vaut même pas le papier
sur laquelle elle est écrite.
Les femmes sont considérées comme des mineures à vie et ont besoin de l' aval d' un tuteur pour le mariage
comme pour les déplacements
Non seulement elles sont voilées mais de plus elles sont cloîtrées en majorité
On continue de nos jours à marier des filles de 9 ans avec des hommes de 50 ans et plus

yacoub

Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2010

http://yacoub.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  LA REPONSE le Mar 2 Fév - 18:10

yacoub a écrit:Bien que signée par les 57 pays de Dar El Islam, la déclaration universelle des droits de l' homme ne vaut même pas le papier
sur laquelle elle est écrite.
Les femmes sont considérées comme des mineures à vie et ont besoin de l' aval d' un tuteur pour le mariage
comme pour les déplacements
Non seulement elles sont voilées mais de plus elles sont cloîtrées en majorité
On continue de nos jours à marier des filles de 9 ans avec des hommes de 50 ans et plus
cette longue étude de Sami Aldeeb qui démontre l’ampleur des discriminations dont sont victimes au quotidien les non-juifs tant que chrétiens que musulmans. Nous remercions notre ami Sami Aldeeb de nous avoir donné communiquer ce dossier d’une grande richesse.
La Déclaration, nommée d’une manière erronée Déclaration d’indépendance de l’Etat d’Israël, est en fait une déclaration de création d’un Etat juif en terre d’Israël, comme le dit le préambule. Elle passe, volontairement, sous silence les frontières de cet Etat, lesquelles n’ont jamais été définies par la suite.
La partie qui concerne l’égalité des droits n’a aucune valeur juridique puisque cette Déclaration n’a jamais été votée ou homologuée par la Knesset . Bien plus, une loi a été adoptée le 23 juillet 1980 qui dit :
Lors des débats relatifs à cette loi, Shulamit Aloni a signalé à la Knesset que l’héritage d’Israël comprend aussi la Halacha (règles religieuses juives) qui affirme, entre autre : ’Seuls vous, les juifs, vous êtes appelés des êtres humains ; les nations du monde ne sont pas des êtres humains ; il n’est pas exigé d’étendre l’aide à un goy/non-juif puisqu’il est dit les païens ne comptent pas ; il est interdit d’étendre l’aide aux goys/non-juifs le jour de Sabbat, puisque le danger à la vie supprime les interdictions du Sabbat seulement dans le cas de danger à la vie juive’. Shulamit Aloni a proposé alors d’inscrire la mention établis par la Déclaration d’indépendance. Un autre député a proposé d’y ajouter établis par l’héritage universel de l’humanité. Mais ces deux amendements ont été rejetés .
L’Etat d’Israël et les organisations sionistes réussissent à faire ici ce que les anti-sémites essaient généralement sans succès de faire dans d’autres pays’ .
Signalons que le concept de la rédemption de la terre s’applique aussi aux colonies installées dans les territoires occupés en 1967. Seuls les juifs peuvent devenir membres de ces colonies, y habiter et y ouvrir un négoce.
ALORS MERCI DE NOUS AVOIR CITE CE GRAND MONSIEUR.

LA REPONSE

Messages : 82
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  yacoub le Mar 2 Fév - 19:21

Sami Aldeeb sur les droits de l' homme en Dar El Islam

yacoub

Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2010

http://yacoub.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  Younes91 le Mar 2 Fév - 21:05

Non seulement elles sont voilées mais de plus elles sont cloîtrées en majorité

we c'est sa ta raison Wink

sa doit fair un bail, tu te renseigne pas au magrehb ou autres

Younes91
Modérateur

Messages : 368
Date d'inscription : 22/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  LA REPONSE le Mar 2 Fév - 21:47

yacoub a écrit:Sami Aldeeb sur les droits de l' homme en Dar El Islam

A propos d'un projet JUIFsite de SAMI ALDEEB

Michael Eitan, député conservateur, a établi et diffusé à la Knesset une comparaison de textes entre le projet de loi proposé à la Knesset en septembre 1984 par le rabbin Meir Kahane, un fondamentaliste juif, et la loi proposée au Reichstag par Adolf Hitler en 1935. Nous nous limitons ici à reproduire les propositions du rabbin Meir Kahane qui ressemblent étrangement à celles de Hitler:

- Aucun non-juif musulman ou chrétien ne résidera à l'intérieur de la ville de Jérusalem.
- Les non-juifs musulmans et chrétiens n'auront ni droits nationaux ni participation dans la vie politique au sein de l'Etat d'Israël. Un non-juif ne pourra être nommé à aucun poste de pouvoir. Il ne sera pas admis à participer à des élections pour la Knesset ou pour tout autre organe étatique ou public.
- Il est interdit aux citoyens et résidants juifs, hommes et femmes, d'épouser des non-juifs musulmans ou chretiens, en Israël ou à l'étranger. De tels mariages mixtes ne sont pas reconnus devant la loi.
- Il y aura séparation absolue entre les établissements d'instruction juifs et non-juifs.
- Des relations sexuelles, complètes ou partielles, sont interdites entre citoyens juifs, hommes et femmes, et des non-juifs. Ceci comprend les relations hors mariage. Les violations seront sanctionnées de 2 ans d'emprisonnement.
- Un non-juif qui a des relations sexuelles avec une prostituée juive ou avec un mâle juif est passible de 5 ans d'emprisonnement. Une prostituée juive ou un mâle juif qui a des relations avec un homme non-juif est également passible de 5 ans d'emprisonnement,
- Les camps de vacances et toutes autres activités mixtes juifs-arabes seront abolis. Des programmes de visites entre élèves juifs et arabes musulmans ou chrétiens dans leurs villages ou maisons respectifs seront abolis. Des voyages à l'étranger où un enfant juif est l'hôte d'une famille non-juive seront interdits comme des visites analogues en Israël par des non-juifs .

LA REPONSE

Messages : 82
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  LA REPONSE le Mar 2 Fév - 21:56

yacoub a écrit:Sami Aldeeb sur les droits de l' homme en Dar El Islam
merci monsieur YACOUB de nous avoir fait découvert ce monsieur et son site
mais communique nous le lien en entier J"ai lu les atrocités juives depuis que le
monde est monde.Je viens enfin de comprendre beaucoup de choses.
OU EST LE LIEN EN ENTIER FAIT PREUVE D'HONETETE CULTURELLE

LA REPONSE

Messages : 82
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  yacoub le Mar 2 Fév - 22:42

Le sujet si je ne m' abuse ce sont les droits de l' homme en Dar El Islam Razz

yacoub

Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2010

http://yacoub.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  Younes91 le Mer 3 Fév - 0:57

le forum si je ne m'abuse et comprendre le coran et par dessus cela comprendre l islam

Younes91
Modérateur

Messages : 368
Date d'inscription : 22/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  LA REPONSE le Mer 3 Fév - 1:35

yacoub a écrit:Le sujet si je ne m' abuse ce sont les droits de l' homme en Dar El Islam Razz
Oui effectivement mais les abords immédiats de chaque sujet doivent être cites,comparaison oblige.
D'ailleurs le forum lui même est crée pour comprendre le saint CORAN cela ne vous pas arrêter
pour enfler vos mensonges.Mais c'est curieux vous ne citez la règlementation que lorsque vous êtes aux abois.

LA REPONSE

Messages : 82
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  yacoub le Mer 3 Fév - 17:55

Laughing Laughing
Je suis aux abois

VIDEO SUPPRIMEE CAR ALIMENTANT LA POLEMIQUE !


La Modération.


Dernière édition par rosedumatin le Mer 3 Fév - 19:14, édité 1 fois (Raison : video supprimée cause de polémique !)

yacoub

Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2010

http://yacoub.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  LA REPONSE le Mer 3 Fév - 19:50

yacoub a écrit:Laughing Laughing
Je suis aux abois

VIDEO SUPPRIMEE CAR ALIMENTANT LA POLEMIQUE !


La Modération.
C'est vraiment des histoires a dormir debout.LA BEAUTE DU CHRISTIANISME. C'EST CETTE BEAUTE QU'ON DOIT PARTAGER ENSEMBLE OU DENONCER AU CAS OU L'ON DECOUVRIRAIS QUElQUES LAIDEURS ET LES ENLEVER DE LA BIBLE EN ACCUSANT CEUX QUI LES ONT INTRODUIT DE PROFANATEURS.
Je vais te lire quelques remarques et dis moi en toute conscience et tout simplement si c'est de la beauté ou de la laideur. Mais je t'avertis retiens ton souffle si tu n'es pas initié et si tu me dis que ce n'est que laideur cela voudrais automatiquement dire qu'un profanateur l'a introduit alors allons y doucement:

La violence a gogo dans la bible .De la Genèse à l'apocalypse, du meurtre de Caïn aux assauts sanguinaires de la Bête, en passant par la mise à mort de Jésus et celle d'Etienne, on ne compte plus les pages qui sont tachées de sang.en effet, mais ou sont les livres bibliques qui sont complètement affranchis de toute trace de violence : le Cantique des Cantiques et Ruth pour l'Ancien Testament et la plus grande partie des Évangiles, ainsi que certaines épîtres de Paul et de Jean pour le Nouveau Testament. Il faut bien reconnaître que la violence est inscrite pratiquement partout dans la Bible, jusque dans les Psaumes et certains passages de l'Évangile. On peut donc parler de l'omniprésence de la violence et non celle de dieu, et de son caractère multiforme : meurtres fratricides, violences domestiques (sexuelles ou autres), guerres de conquête, peine capitale, manigances et représailles politiques, vengeances diverses, etc.
Quant a l'excès dans la violence. On peut déjà en prendre la mesure dans le cri sauvage de Lamek : « Oui, j'ai tué un homme pour une blessure, un enfant pour une meurtrissure. Oui, Caïn sera vengé sept fois, mais Lamek soixante-dix-sept fois. » (Genèse 4, 24). L'instauration de la loi du talion (« œil pour œil, dent pour dent... », Exode 21, 24 et Lévitique 24, 20), plaidant pour la retenue quand il s'agit d'obtenir réparation, ne fait que confirmer l'existence de débordements et de dérives en matière de représailles que, de toute façon, la loi en question n'arrivera pas à empêcher. C'est bien de débordement dont il faut parler à propos, par exemple, de la réaction de Siméon et de Lévi qui, pour venger l'affront fait à leur sœur Dina, tuent l'ensemble de la population mâle de Sichem (Genèse 34), et des exploits successifs de Samson, de Saül et de David qui tuent les Philistins par milliers et par dizaines de milliers (Juges 15-16 et 1 Samuel 18, 7). Débordement aussi, sur le mont Carmel, du prophète Elie qui égorge les quatre cent cinquante prophètes de Baal (1 Rois 18, 40), et enfin des juifs de Suse-la-Citadelle qui, après avoir échappé aux projets funestes de Haman, exécutent plus de soixante quinze mille ennemis (Esther 9). Même si les chiffres sont nettement exagérés, la violence racontée, réelle ou imaginaire, dépasse toute mesure et ne saurait recevoir l'assentiment du lecteur.
L'horreur ne consiste pas seulement dans le nombre de tués. Il y a aussi la manière. A ce chapitre, la palme de l'horreur revient sans doute au traitement qu'un lévite de Bethléem réserve à sa concubine (Juges 19) : il la livre une nuit entière aux plus bas instincts d'une bande de vauriens et, l'ayant trouvée morte, la découpe « en douze morceaux qu'il envoya dans tout le territoire d'Israël » (Juges 19, 29). Le narrateur a beau multiplier les appels à la réflexion, on se demande s'il peut sortir quelque chose de bon d'une pareille horreur.
Le plus grave problème cependant est d'ordre théologique. Que la violence soit racontée dans la Bible, passe encore. Mais qu'elle soit accompagnée d'une justification ou d'une récupération théologique, voilà qui pose un immense problème. On aurait tort de le régler hâtivement en disant qu'il s'agit de textes appartenant à une époque ou à une culture révolues, ou encore que les faits racontés ne se sont pas passés ainsi ou même qu'ils n'ont jamais eu lieu. Ces récits font partie de la Bible et se réclament d'un ordre ou d'une approbation donnés par Dieu (voir les guerres de conquête et d'installation en Canaan : Nombres, Josué, Juges), quand elles ne sont pas carrément revendiquées par Dieu : « Alors que moi, j'avais détruit devant eux l'Amorite... » (Amos 2, 9). Peut-on accepter que pour tenir sa promesse à Abraham et sauver le peuple qu'il s'est choisi, Dieu doive tuer tous les premiers-nés des Egyptiens (Exode 12, 29-30) ou encore qu'il lui faille « anéantir » l'Amorite, le Hittitte, le Perizzite, le Cananéen, le Hivvite et le Jébuséen (Exode 23, 23 ; voir aussi Deutéronome 20, 16-17 et Josué 24, ? Voilà le plus grand scandale sur la violence dans la Bible. Dans un contexte de montée des fondamentalismes religieux, il faut impérativement se prémunir contre une lecture de tous ces textes au premier degré. Mais l'image de Dieu reflétée dans certaines paraboles comme celles des vignerons homicides (Marc 12, 1-11), des talents (Matthieu 25, 14-30), du festin nuptial (Matthieu 22, 1-14) et du débiteur impitoyable (Matthieu 25, 23-25), mettant en scène un roi ou un maître de maison qui fait périr les uns et rejette les autres, a quelque chose de dérangeant, tant elle contraste avec l'image plus constante d'un Dieu de patience et de miséricorde dans les autres paraboles de Jésus. Le Deutéronome, qui daterait du VIIe ou du VIIIe siècle avant J.-C., mais qui reflète sans doute des usages plus anciens, donne aux parents et à la communauté droit de vie et de mort sur le fils indocile : « Si un homme a un fils dévoyé et indocile, qui ne veut écouter ni la voix de son père ni la voix de sa mère, et qui, puni par eux, ne les écoute pas davantage, son père et sa mère se saisiront de lui et l'amèneront dehors aux anciens de la ville, à la porte du lieu. Ils diront aux anciens de la ville : "Notre fils que voici se dévoie, il est indocile et ne nous écoute pas, il est débauché et buveur." Alors, tous ses concitoyens le lapideront jusqu'à ce que mort s'en suive. » (21, 18-21) Mais il s'agit ici, semble-t-il, d'un adolescent ou d'un jeune homme plutôt que d'un petit enfant.
Le problème de la violence est loin d'être simple, que ce soit pour les auteurs de la Bible ou pour nous, lecteurs du XXIe siècle.La Bible nous surprend ou nous scandalise pour ses excès de violence.
Ou se trouve quelques punitions musulmanes devant cette horreur de la bible telle qu'on nous la présente. Ah JÉSUS je te demande pardon a la place de ces mécréants JÉSUS PARDONNE NOUS MAIS IL FALLAIT DÉBARRASSER LA BIBLE OEUVRE D'AMOUR ET DE COMPASSION DES RAJOUTS DE CES SANGUINAIRES.

LA REPONSE

Messages : 82
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  rosedumatin le Mer 3 Fév - 20:00

Cher LA REPONSE,

Est ce en chinois qu'il faut que l'on vous dise que la polémique n'a pas lieu sur ce forum ?????

rosedumatin

Messages : 142
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 65
Localisation : Belgique

http://www.dialogueislam-chretien.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  LA REPONSE le Mer 3 Fév - 20:29

rosedumatin a écrit:Cher LA REPONSE,

Est ce en chinois qu'il faut que l'on vous dise que la polémique n'a pas lieu sur ce forum ?????
Venant de vous chère rose vous n'avez qu'un signe a me faire. Je voulais seulement dire a yacoub qu'il entame une vraie discussion bien argumentée parce que la partie adverse a toujours quelque chose a dire et avec bien des surprises.On ne peut aucunement effacer l'autre d'un coup de baguette magique il faut souffrir souffrir comme JESUS et argumenter.

LA REPONSE

Messages : 82
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  rosedumatin le Mer 3 Fév - 20:50

LA REPONSE a écrit:
rosedumatin a écrit:Cher LA REPONSE,

Est ce en chinois qu'il faut que l'on vous dise que la polémique n'a pas lieu sur ce forum ?????
Venant de vous chère rose vous n'avez qu'un signe a me faire. Je voulais seulement dire a yacoub qu'il entame une vraie discussion bien argumentée parce que la partie adverse a toujours quelque chose a dire et avec bien des surprises.On ne peut aucunement effacer l'autre d'un coup de baguette magique il faut souffrir souffrir comme JESUS et argumenter.

Mais Cher LA REPONSE, certes je sais que je n'ai qu'un signe à vous faire. Il est certain que les deux parties auront toujours des arguments ! Very Happy
A vous lire encore j'espère sur le forum Dialogue sans abandonner celui-ci bien sûr !

rosedumatin

Messages : 142
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 65
Localisation : Belgique

http://www.dialogueislam-chretien.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  yacoub le Mer 3 Fév - 23:33

La charia est contre les droits des femmes les plus lésées en Dar El Islam
Écoutez la longue plainte chantée des Algériennes


yacoub

Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2010

http://yacoub.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  LA REPONSE le Jeu 4 Fév - 10:11

yacoub a écrit:La charia est contre les droits des femmes les plus lésées en Dar El Islam
Écoutez la longue plainte chantée des Algériennes
Cette chanteuse est peut être une exégète mais de quel rite. Des faits divers toujours des faits divers pour expliquer
je ne sais quoi.Tu sais qu'un grand sociologue a dit que certaines violence qui persistent dans le monde musulman
ne sont que le fait des restes du colonialisme dans les mentalités et que ça n'a rien a voir avec L'ISLAM.

LA REPONSE

Messages : 82
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  LA REPONSE le Jeu 4 Fév - 10:24

yacoub a écrit:Laughing Laughing
Je suis aux abois

VIDEO SUPPRIMEE CAR ALIMENTANT LA POLEMIQUE !


La Modération.

L’église catholique américaine a sans doute connu la plus grave crise de son histoire quand les mises en cause de prêtres pour pédophilie se sont accumulées. La pédophilie dans l’église catholique est essentiellement le fait de prêtres et elle affecte plus les jeunes garçons que les filles. Elle a lieu le plus souvent dans un lieu religieux qui apparaît comme stimulant, du fait même de l’interdit : sacristie, confessionnal, etc. Les prêtres concernés proposent souvent d’aider, et même de soigner, ceux qui vont être leurs victimes. Cela doit-il être mis en relation avec le statut « à part » des prêtres, hommes sans femme et sans enfants ? Avec l’infantilisation qui semble régner dans des secteurs entiers de l’église ? Avec la possibilité de « remettre » les péchés ? Cela ne peut-il pas donner aux prêtres le sentiment qu’ils sont au-delà des lois humaines et expliquer pourquoi ils n’ont généralement aucun sentiment de culpabilité ?
COMMENT examiner la manière dont l’église catholique a traité ce problème (que faire des prêtres mis en cause ? Comment collaborer ou non avec la justice ?) mais aussi les réactions des catholiques américains à ce gigantesque scandale.
ALORS PEUT ON ACCUSER LES TEXTES BIBLIQUES D'AVOIR APPELE A L'EXPLOITATION SEXUELLE DES ENFANTS QUE FAIRE DANS CE CAS QUAND IL Y A SCANDALE

LA REPONSE

Messages : 82
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  yacoub le Jeu 4 Fév - 17:59

Comme le dit Bernard Lewis le grand islamologue Americain l' islam a été plus colonisateur que colonisé
En 20 ans après la mort du prophète en 632 iol s'est taillé un empire qui a embrassé l' Egypte, la Libye, l' Afrique du Nord, l' Espagne, la Mésopotamie, la Syrie, la Palestine, la Perse, l' Inde, le Turkestan imposant bi-seif sa foi, tuant volant et violant
les récalcitrants.
Même maintenant son rêve de dominer la planète entière et de les rendre soumis à Allah ne s'est pas évanoui.
Comme Khomeyni et Kadhafi le proclament.
Pourtant Dar El Islam offre le spectacle de pays à régimes autocratiques et corrompus et où les évolués ne cherchent qu' à fuir
la malediction même sur des rafiots où ils risquent la mort.

Donc la colonisation occidentale a bon dos.

yacoub

Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2010

http://yacoub.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  LA REPONSE le Jeu 4 Fév - 19:28

yacoub a écrit:Comme le dit Bernard Lewis le grand islamologue Americain l' islam a été plus colonisateur que colonisé
En 20 ans après la mort du prophète en 632 iol s'est taillé un empire qui a embrassé l' Egypte, la Libye, l' Afrique du Nord, l' Espagne, la Mésopotamie, la Syrie, la Palestine, la Perse, l' Inde, le Turkestan imposant bi-seif sa foi, tuant volant et violant
les récalcitrants.
Même maintenant son rêve de dominer la planète entière et de les rendre soumis à Allah ne s'est pas évanoui.
Comme Khomeyni et Kadhafi le proclament.
Pourtant Dar El Islam offre le spectacle de pays à régimes autocratiques et corrompus et où les évolués ne cherchent qu' à fuir
la malediction même sur des rafiots où ils risquent la mort.

Donc la colonisation occidentale a bon dos.
Personne ne peut coloniser le monde en vingt ans et même si cela devait arriver ce sera pour un laps de temps.
merci YACOUB pour ce précieux renseignement. si les musulmans en vingt ans ont conquis le monde pour y rester
indéfiniment cela veut dire une seule chose:''ils ont conquis les coeurs''
Alors comment expliquer qu'avec une telle tare de corruption on puisse encore aspirer a conquérir le monde.
TOUT CECI N'A QU'UNE SEULE ET UNIQUE EXPLICATION la tare dépend des capacités humaines très faibles actuellement dans le monde musulman et ne donne pourtant pas pas le mirage de la bonne gouvernance de l'islam alors que la vérité est clair et enflammé dans le message divin d'ailleurs tu le sais mieux que nous pour avoir été un musulman notoire. seulement ayant mal appris ta leçon tu crois détenir les points faibles de L'ISLAM .
Heureusement pour toi je suis la pour t'éclairer des que la passion passera.Les grands de ce monde n'attendrons pas
tes références kadafi etc.... pour designer l'islam religion de justice et de modernité pour les siècles a venir.Tu as parlé l'autre fois de voleurs que pense tu des millions d'êtres qui ont été dévalise par la crise financières ou des centaines de millions de foyers ont tous perdu.Je te donne un conseil ne parle pas devant eux des châtiments que propose l'islam pour protéger leurs enfants car ils épouserons l'islam et d'une manière aveugle

LA REPONSE

Messages : 82
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  yacoub le Jeu 4 Fév - 19:40


yacoub

Messages : 93
Date d'inscription : 22/01/2010

http://yacoub.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  LA REPONSE le Jeu 4 Fév - 19:46

La condamnation pénale de deux historiens réputés, l’Américain Bernard Lewis et le Français Olivier Pétré-Grenouilleau, tous deux reconnus et primés pour leur sérieux, montre la bêtise de l’application aveugle des lois mémorielles, dont l’existence mérite d’être questionnée…

Cet intéressant entretien de René Rémond, président de Fondation Nationale des Sciences Politiques, discute sur la pertinence et les conséquences des quatre lois, dites mémorielles et visant à reconnaître les crimes contre l’humanité : « la loi Gayssot du 13 juillet 1990 concernant la Shoah, de la loi du 29 janvier 2001 relative à la reconnaissance du génocide arménien de 1915, de la loi dite Taubira sur la traite négrière, et enfin de l’article 4 de la loi du 23 février 2005 reconnaissant un ‘rôle positif’ à la présence française d’outre-mer’ (p.7) ». L’intéressé non seulement montre qu’elles sont redondantes avec d’autres dispositions législatives de la France, mais leur existence comme leur application mène à la dérive.
Cites nous des gens plus ou moins sérieux ou plutôt attendons comme les politiciens les décisions judiciaires.

LA REPONSE

Messages : 82
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  LA REPONSE le Jeu 4 Fév - 20:16

QUI C'est celle la ?elle fait la comparaison entre l'islam en déclin et le christianisme absent par la laïcité.
Je la trouve quand même jolie mais elle a besoin d'aide. La femme non voilée de l'Europe qui se bouscule
dans les gares d'AMSTERDAM la femme objet qui ne réussit qu'en vendant son honneur.passe nous en
même temps une vidéo pornographique pour voir la pauvre femme de l'Europe celle dont vous exploitez
le sexe et l'effort.Elles sont belles hein!!!L'islam viendra et protègera leurs honneur la femme sera sacrée
vous ne pourrez plus jouir en abondance de leur chair en proclamant une pseudo-libertéLa prostitution d'ailleurs
en Europe n'intéresse que les autorités sur le plan fiscal et sanitaire. Les politiques des pouvoirs temporels
et religieux sont connues et expérimentées en Europe depuis longtemps. Toute politique vis-à-vis de la prostitution
est difficile à cause de la difficulté de prouver qu'une relation sexuelle a eu lieu suite à un échange d'argent.
Autrefois, les esclaves en europe étaient vendus comme du bétail sur les marchés. Aujourd'hui cette pratique
dégradante de la traite humaine n'a pas disparu , elle s'est seulement fait beaucoup plus discrète.
Coupées du monde extérieur et souvent privées de leurs papiers, les principales victimes de cet esclavage moderne sont des femmes, qui contre leur volonté, doivent se prostituer pour travailler.Normalement aboli depuis de nombreuses années en Europe, l'esclavage reste pourtant encore une pratique courante. Aujourd'hui appelé "esclavage moderne", il concerne essentiellement les milieux de la prostitution, du bâtiment et de la restauration.
Il n'existe aucun chiffre exact sur ce trafic Mais d'après des estimations d'organisations internationales, plus de dix millions de personnes dans le monde sont concernées par cet esclavage moderne.
FEMMES DE L'EUROPE L'ISLAM NE LAISSERA PAS CES OBSÉDÉS ABUSER DE VOUS VOTRE HONNEUR SERA SAIN ET SAUF.

LA REPONSE

Messages : 82
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  florence_yvonne le Jeu 4 Fév - 20:50

Je verrouillerais tous les sujets qui tournent à la polémique

_________________
151. Et (Moïse) dit : "Ô mon Seigneur, pardonne à moi et à mon frère et fais-nous entrer en Ta miséricorde, car Tu es Le plus Miséricordieux des miséricordieux".
Sourate 7 : Al-Araf
http://www.forum-religions.org/forum.htm

florence_yvonne
Admin

Messages : 687
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 56

http://comprendrelecoran.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration islamique universelle des droits de l’homme

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:24


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum