Attestation de foi en islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Attestation de foi en islam

Message  elmakoudi le Ven 12 Fév - 1:51

L'Attestation de fois (Ash-Shahada) : Ash-hadou An La ilaha Ila Allah, Wa Ash-hadou an-na Muhamadan Rassoul-oullah.J'atteste qu'il n'y a de divinité qu'Allah, Le Seul et J'atteste que Mohammed est le Prophète d'Allah et Son serviteur.
La Shahada est la base de l'Islam, le fondement sur lequel notre religion s'est construite et s'est élevée.
celle-ci se découpe en deux parties :

La ilaha ila Allah :

Cela signifié "il n'y a de Dieu qu'Allah". C'est une formule courte mais dont la portée est inimaginable. C'est le premier engagement du serviteur envers son Dieu mais aussi son dernier engagement. C'est l'essence de l'Islam, ce à quoi tous les prophètes ont appelés de tout temps! C'est ce que l'on appel en Arabe le "Tawhid" (ou l'Unicité de Dieu).


Le Tawhid de subdivise en trois branches essentielles :

-L'Unicité de Dieu dans la Création (Tawhid Al-Rouboubiyya) :

Cela consiste à croire qu'Allah est le Maître absolu de toute chose, qu'Il à tout crée de sa propre volonté et qu'Il Maîtrise tout ce qui est dans les cieux et dans la terre. Quand il veut crée une chose, il suffit qu'Il dise "soit" est la chose est crée. Rien ne peut s'imiser dans Sa volonté. Rien n'est difficile pour Sa Grandeur : Il Maîtrise tout, régit tout et sait, entend et voit toute chose. C'est Lui qui donne la vie et la reprend, c'est Lui qui fait la pluie et le beau temps.

- L'Unicité de Dieu dans l'adoration (Tawhid Al-Houlouhiyya) :

Allah est le seul qui mérité d'être adoré. Le culte ne doit être voué qu'au Très Haut, sans rien lui associer. Nos prières, nos supplications, nos éloges, nos plaintes ne doivent être adressées qu'à Allah. Nul en dehors de lui ne doit être adoré, nul en dehors de Lui ne doit être Craint, nul en dehors de Lui ne doit être invoqué. Il est le seul qui répond aux invocations de Ses serviteurs.

- L'Unicité d'Allah dans Ses noms et Ses attributs (Tawhid Al Asma Wal Siffat) :

Allah a les plus beaux noms et les meilleurs attributs. Cette forme d'unicité vise à exempter le créateur de toute ressemblance et à le dégager de tous les défauts et imperfections propres aux créatures.

l'importance de "La ilaha ila Allah" est capitale : C'est ce à quoi ont toujours appelés les Messagers d'Allah, que ce soit Ibrahim, Moise, Noé (as) ou encore Muhammad (asws).


Le prophète salallahu 'Alayhi Wa Salam a dit : Le prophète Noé a dit à son fils :

« Je t’ordonne de dire souvent « La ilaha illallah », car si les sept cieux et les sept terres étaient mises sur un côté d’une balance, et « La ilaha illallah » était mise sur l’autre côté de la balance, « La ilaha illallah » pèserait plus lourd ".

Le compagnon Abu-Dhar (ra) demanda au prophète (asws) : « Est-ce que la parole « la ilaha illallah » fait partie des bonnes actions ? »

Il dit : " Oui, elle est la meilleure parmi les bonnes actions ».



Ash-hadou an-na Muhammadan Rasoul-Oullah :

Je témoigne que Muhammad est son prophète. Le Prophète Muhammad est effectivement le dernier messager envoyé par Allah, non pas à sa communauté, mais à toute l'humanité contrairement aux autres prophètes envoyés à leurs communautés respectives. C'est aussi le meilleur des prophètes ainsi que el dernier. Nul autre prophète après lui. C'est un modèle pour tout musulman sincère, ses qualités morales sont inégalables.





L'Attestation de fois (Ash-Shahada) : Ash-hadou An La ilaha Ila Allah, Wa Ash-hadou an-na Muhamadan Rassoul-oullah.

La Shahada est la base de l'Islam, le fondement sur lequel notre religion s'est construite et s'est élevée.
celle-ci se découpe en deux parties :

La ilaha ila Allah :

Cela signifié "il n'y a de Dieu qu'Allah". C'est une formule courte mais dont la portée est inimaginable. C'est le premier engagement du serviteur envers son Dieu mais aussi son dernier engagement. C'est l'essence de l'Islam, ce à quoi tous les prophètes ont appelés de tout temps! C'est ce que l'on appel en Arabe le "Tawhid" (ou l'Unicité de Dieu).


Le Tawhid de subdivise en trois branches essentielles :

-L'Unicité de Dieu dans la Création (Tawhid Al-Rouboubiyya) :

Cela consiste à croire qu'Allah est le Maître absolu de toute chose, qu'Il à tout crée de sa propre volonté et qu'Il Maîtrise tout ce qui est dans les cieux et dans la terre. Quand il veut crée une chose, il suffit qu'Il dise "soit" est la chose est crée. Rien ne peut s'imiser dans Sa volonté. Rien n'est difficile pour Sa Grandeur : Il Maîtrise tout, régit tout et sait, entend et voit toute chose. C'est Lui qui donne la vie et la reprend, c'est Lui qui fait la pluie et le beau temps.

- L'Unicité de Dieu dans l'adoration (Tawhid Al-Houlouhiyya) :

Allah est le seul qui mérité d'être adoré. Le culte ne doit être voué qu'au Très Haut, sans rien lui associer. Nos prières, nos supplications, nos éloges, nos plaintes ne doivent être adressées qu'à Allah. Nul en dehors de lui ne doit être adoré, nul en dehors de Lui ne doit être Craint, nul en dehors de Lui ne doit être invoqué. Il est le seul qui répond aux invocations de Ses serviteurs.

- L'Unicité d'Allah dans Ses noms et Ses attributs (Tawhid Al Asma Wal Siffat) :

Allah a les plus beaux noms et les meilleurs attributs. Cette forme d'unicité vise à exempter le créateur de toute ressemblance et à le dégager de tous les défauts et imperfections propres aux créatures.

l'importance de "La ilaha ila Allah" est capitale : C'est ce à quoi ont toujours appelés les Messagers d'Allah, que ce soit Ibrahim, Moise, Noé (as) ou encore Muhammad (asws).


Le prophète salallahu 'Alayhi Wa Salam a dit : Le prophète Noé a dit à son fils :

« Je t’ordonne de dire souvent « La ilaha illallah », car si les sept cieux et les sept terres étaient mises sur un côté d’une balance, et « La ilaha illallah » était mise sur l’autre côté de la balance, « La ilaha illallah » pèserait plus lourd ".

Le compagnon Abu-Dhar (ra) demanda au prophète (asws) : « Est-ce que la parole « la ilaha illallah » fait partie des bonnes actions ? »

Il dit : " Oui, elle est la meilleure parmi les bonnes actions ».



Ash-hadou an-na Muhammadan Rasoul-Oullah :

Je témoigne que Muhammad est son prophète. Le Prophète Muhammad est effectivement le dernier messager envoyé par Allah, non pas à sa communauté, mais à toute l'humanité contrairement aux autres prophètes envoyés à leurs communautés respectives. C'est aussi le meilleur des prophètes ainsi que el dernier. Nul autre prophète après lui. C'est un modèle pour tout musulman sincère, ses qualités morales sont inégalables.

L'Attestation de fois (Ash-Shahada) : Ash-hadou An La ilaha Ila Allah, Wa Ash-hadou an-na Muhamadan Rassoul-oullah.

La Shahada est la base de l'Islam, le fondement sur lequel notre religion s'est construite et s'est élevée.
celle-ci se découpe en deux parties :

La ilaha ila Allah :

Cela signifié "il n'y a de Dieu qu'Allah". C'est une formule courte mais dont la portée est inimaginable. C'est le premier engagement du serviteur envers son Dieu mais aussi son dernier engagement. C'est l'essence de l'Islam, ce à quoi tous les prophètes ont appelés de tout temps! C'est ce que l'on appel en Arabe le "Tawhid" (ou l'Unicité de Dieu).


Le Tawhid de subdivise en trois branches essentielles :

-L'Unicité de Dieu dans la Création (Tawhid Al-Rouboubiyya) :

Cela consiste à croire qu'Allah est le Maître absolu de toute chose, qu'Il à tout crée de sa propre volonté et qu'Il Maîtrise tout ce qui est dans les cieux et dans la terre. Quand il veut crée une chose, il suffit qu'Il dise "soit" est la chose est crée. Rien ne peut s'imiser dans Sa volonté. Rien n'est difficile pour Sa Grandeur : Il Maîtrise tout, régit tout et sait, entend et voit toute chose. C'est Lui qui donne la vie et la reprend, c'est Lui qui fait la pluie et le beau temps.

- L'Unicité de Dieu dans l'adoration (Tawhid Al-Houlouhiyya) :

Allah est le seul qui mérité d'être adoré. Le culte ne doit être voué qu'au Très Haut, sans rien lui associer. Nos prières, nos supplications, nos éloges, nos plaintes ne doivent être adressées qu'à Allah. Nul en dehors de lui ne doit être adoré, nul en dehors de Lui ne doit être Craint, nul en dehors de Lui ne doit être invoqué. Il est le seul qui répond aux invocations de Ses serviteurs.

- L'Unicité d'Allah dans Ses noms et Ses attributs (Tawhid Al Asma Wal Siffat) :

Allah a les plus beaux noms et les meilleurs attributs. Cette forme d'unicité vise à exempter le créateur de toute ressemblance et à le dégager de tous les défauts et imperfections propres aux créatures.

l'importance de "La ilaha ila Allah" est capitale : C'est ce à quoi ont toujours appelés les Messagers d'Allah, que ce soit Ibrahim, Moise, Noé (as) ou encore Muhammad (asws).


Le prophète salallahu 'Alayhi Wa Salam a dit : Le prophète Noé a dit à son fils :

« Je t’ordonne de dire souvent « La ilaha illallah », car si les sept cieux et les sept terres étaient mises sur un côté d’une balance, et « La ilaha illallah » était mise sur l’autre côté de la balance, « La ilaha illallah » pèserait plus lourd ".

Le compagnon Abu-Dhar (ra) demanda au prophète (asws) : « Est-ce que la parole « la ilaha illallah » fait partie des bonnes actions ? »

Il dit : " Oui, elle est la meilleure parmi les bonnes actions ».

Ash-hadou an-na Muhammadan Rasoul-Oullah :

Je témoigne que Muhammad est son prophète. Le Prophète Muhammad est effectivement le dernier messager envoyé par Allah, non pas à sa communauté, mais à toute l'humanité contrairement aux autres prophètes envoyés à leurs communautés respectives. C'est aussi le meilleur des prophètes ainsi que el dernier. Nul autre prophète après lui. C'est un modèle pour tout musulman sincère, ses qualités morales sont inégalables.

elmakoudi

Messages : 80
Date d'inscription : 04/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attestation de foi en islam

Message  florence_yvonne le Dim 14 Mar - 17:22

LA CHAHADA

La chahada ou shahada (chahâda ou shahâda) (arabe: شهادة [šahādaʰ], témoignage) qui signifie «attestation» ou «témoignage de foi» en arabe, est le premier des piliers de l'islam. Elle est directement liée au principe de l'unicité de Dieu.Cette profession de foi musulmane est très brève اشهد ان لآ اِلَـهَ اِلا الله و ان محمد رسول الله (Achhadou an lâ ilâha illa-llâh,washadou ana muhammadun rasûlu-llâhi), pouvant se traduire par «Je témoigne qu'il n'y a de vraie divinité que Dieu et que Mohammed est Son messager. Effectivement, attester «qu'il n'y a pas de divinité digne d'être adorée si ce n'est Dieu» implique que l'acte doit être accompli sincèrement pour Dieu seul, en ne dédiant aucun type d'adoration pour autre que lui, car il incombe que toute adoration doit être accomplie sincèrement pour son visage

Description

Elle consiste pour le croyant, en toute connaissance de cause et non sous la contrainte, à accepter et proclamer deux choses: tout acte d'adoration ne doit être dirigé que vers Dieu seul; et Mohammed est le messager de Dieu, et doit pour cela être suivi. De même, l'attestation «que Mohammed est le messager de Dieu» implique le suivi absolu du messager de Dieu. En somme, tout acte doit être effectué sincèrement pour Dieu, autant qu'il doit être en conformité et en concordance avec les enseignements de Mohammed.
La formule arabe Lâ ilâha illa-llâh contient un sous-entendu. Le mot ilâh veut dire une divinité à laquelle on voue un culte (du verbe alaha, «adorer»). Le mot s'applique à une divinité qui est considérée être adorée à tort ainsi le Coran parle de Âlihah (pluriel de ilâh) pour désigner les divinités des polythéistes.
Ainsi, comme l'ont souligné plusieurs oulémas, Lâ ilâha illa-llâh signifie Lâ ma'bûda bih'aqqin illa-llâh: «nul n'est légitimement adoré à part Dieu».
Habituellement, cette formule est récitée à l'oreille droite des nouveau-nés, accompagne ensuite tout musulman durant sa vie, et enfin est prononcée une dernière fois au chevet des mourants. Un hadith considèrerait même une personne dont la dernière parole est la profession de foi (en appliquant ses conditions) comme promise au paradis.
Dans le cadre d'une initiation à l'islam, il faut apprendre la chahada, d'abord dans sa langue natale puis en arabe, ainsi que l'ablution nécessaire pour la prononcer. Puis, réciter en arabe la profession de foi avec l'intention d'embrasser l'islam, en comprenant et en acceptant le sens de cette religion et de ce qu'elle implique.
Proclamer que Dieu est unique fut une réaction aux nombreux cultes polythéistes que connaissait La Mecque au VIIe siècle, mais aussi envers le concept de la Trinité de la religion chrétienne, que le Messager d'Allah considérait comme un polythéisme déguisé (shirk).

La Chahada dans le Coran

La chahada n'est pas formalisée comme telle dans le Coran. Plusieurs versets exposent son contenu. Son commencement l'est clairement au Chapitre (Sourate) 37, verset 35 qui signifie: " Quand on leur disait: " Point de divinité à part Dieu", ils se gonflaient d'orgueil, etc." On peut ajouter le Chapitre 4, verset 136 qui signifie: "Croyez en Dieu et en son Prophète, au Livre qu'Il a révélé à son Prophète, au Livre qu'Il a révélé auparavant. Quiconque ne croit pas en Dieu, à ses Anges, à ses Livres, à ses prophètes et au Jour dernier, se trouve dans un profond égarement".
S'ajoutent d'autres versets, par exemple: Chapitre 49 , verset 15 qui signifie:
«Les vrais croyants sont seulement ceux qui croient en Dieu et en Son messager, qui par la suite ne doutent point ....»
Chapitre 7 verset 158 qui signifie:
«Dis (ô Mohammed) «O hommes! Je suis pour vous tous le Messager de Dieu, à qui appartient la royauté des cieux et de la terre. Pas de divinité à part lui. Il donne la vie et il donne la mort. Croyez donc en Dieu, en son messager, le Prophète illettré qui croit en Dieu et en ses paroles. Et suivez-le afin que vous soyez bien guidés.»
Chapitre 3 verset 18:
«Dieu atteste, et aussi les anges et les doués de science, qu'il n'y a point de divinité à part Lui, le Mainteneur de la justice. Point de divinité à part Lui, le Puissant, le Sage»

Les conditions de la Chahada

La profession de foi, pour qu'elle soit acceptée, exige cependant certaines conditions unanimement acceptés par l'orthodoxie de l'Islam :
La connaissance de sa signification
La sincérité dans sa prononciation et dans son application
La certitude en elle
L'acceptation de cette phrase
La soumission totale à ce qu'elle implique
Le rejet et l'abandon de toute forme d'associationnisme
L'amour de cette attestation
Le mécréance en toutes croyances, actes ou paroles annulant cette dernière

Ces conditions impliquent pour le Musulman une stricte application de ce que l'on appel le Tawhid (croyance absolu en l'Unicité d'Allah.

Le Tawhid
Dans le sunnisme l'affirmation de l'unicité de Dieu (wahdânîya Allah) est la première obligation du musulman lorsqu'il prononce la profession de foi (chahada): «J'atteste qu'il n'y a point de Divinité qui mérite d'être adoré hormis Allah et que Mohammed est son prophète.»
Le tawhîd s'oppose au shirk ou «péché d'association», seul péché qu'Allah ne pardonne pas. Il signifie que l'adoration est exclusivement dédiée à Dieu sans intercesseur.
L'islam ne reconnait pas de clergé. L'islam rejette le culte des saints et des tombeaux.
Le mot tawhîd vient du verbe, unifier (وحد), qui signifie, unifier une chose, l'a rendre unique, déclarer qu'elle est la seule à posseder cette spécificité...
Le tawhîd (monothéisme), dont on distingue trois branches, se présente comme ceci:
tawḥîdu r-rubûbiyya (unicité dans sa seigneurerie): L'unicité de Dieu comme créateur, maitre (possesseur) et administrateur (gérant) de sa création.
tawḥîdu l-ulûhiyya (unicité dans son adoration): Le fait de consacrer tous ses actes d'adoration à Dieu et à lui seul dans la lignée des prophètes d'Abraham.
tawḥîdu l-ʾasmâʾi wa s-sifât (unicité dans ses noms et attributs) : Le fait d'accepter et de croire aux attributs de Dieu sans les interpréter de façon métaphorique ni anthropomorphique.

Le non respect du Tawhid constituera alors un Chirk dans l'Islam (seul péché impardonnable).

Le Chirk

En théologie musulmane il existe deux types de chirk (le grand et le petit ) divisés en deux catégories (le chirk apparant et caché). Mais tous les chirks ont des origines différentes, ces origines nous donne une image de l'importance de ces mécréances, ainsi en fonction de la nature même de la mécréance on pourra ou non considérer l'individu comme toujours musulman ou non. On peut donc raisonnablement classifier ces chirks en fonction de l'importance (1.3.1) ou en fonction de l'origine (1.3.2).

Qu'est-ce que le Chirk?

Le Chirk c'est le fait d'accorder à un autre qu'Allah ce qui revient à Allah de droit, en lui reconnaissant une part dans Sa Seigneurie, dans Son adoration, ou dans Ses Noms et Caractères.
Le Chirk est effectivement la plus immense des injustices comme Loqman a dit à son fils: "Le Chirk est certainement une immense injustice"S31 V13
Ibn Mas'oud -qu'Allah l'agrée- a dit:
«J'ai dit: «Ô Messager d'Allah! Quel est le plus immense des péchés?» Il dit: «D'accorder un associé à Allah alors qu'Il t'a créé»; je dis: «Et puis après?» Il dit: «De tuer ton enfant de peur qu'il partage ta nourriture»; je dis: «Et puis après?» Il dit: «De faire l'adultère avec la femme de ton voisin»

Sources

_________________
151. Et (Moïse) dit : "Ô mon Seigneur, pardonne à moi et à mon frère et fais-nous entrer en Ta miséricorde, car Tu es Le plus Miséricordieux des miséricordieux".
Sourate 7 : Al-Araf
http://www.forum-religions.org/forum.htm

florence_yvonne
Admin

Messages : 687
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 56

http://comprendrelecoran.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum