Le soufisme

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le soufisme

Message  florence_yvonne le Ven 5 Mar - 15:33

Le soufisme (arabe : تصوف [taṣawūf]) est un mouvement spirituel, mystique, et ascétique de l'islam, et une doctrine ésotérique apparue au VIIIe siècle, ayant pris ses racines initiales dans l'orthodoxie sunnite essentiellement, mais qui s'est rapidement transformé, pour certains de ses courants tout au moins, pour ensuite influencer les dissidences chiites (ismaïlisme, Druzes)[1].

Wikipédia

_________________
151. Et (Moïse) dit : "Ô mon Seigneur, pardonne à moi et à mon frère et fais-nous entrer en Ta miséricorde, car Tu es Le plus Miséricordieux des miséricordieux".
Sourate 7 : Al-Araf
http://www.forum-religions.org/forum.htm

florence_yvonne
Admin

Messages : 687
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 56

http://comprendrelecoran.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  Younes91 le Ven 5 Mar - 18:03

ce sont des egarer, c'est dangeureux, ils font plein d'innovation, un jour un frere est parti en inde ou pakistan, il est revenu et nous a di que la bas c'est dangereux ils peuvent te faire devier du droit chemin, il ete choquer.

Younes91
Modérateur

Messages : 368
Date d'inscription : 22/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  elmakoudi le Ven 12 Mar - 0:08

Younes91 a écrit:ce sont des egarer, c'est dangeureux, ils font plein d'innovation, un jour un frere est parti en inde ou pakistan, il est revenu et nous a di que la bas c'est dangereux ils peuvent te faire devier du droit chemin, il ete choquer.
salam younes peux tu nous donner la source  est ce que tu sais que La science se divise , selon les Docteurs de la Loi , en deux parties , esoterique et exoterique .et que dis tu de ce hadith L’Imâm Muslim rapporte dans son Sahîh: le bien aimé Prophète (paix et salut sur lui) a dit:

« les gens du Maghreb resteront triomphant pour la vérité jusqu’au jour du jugement»-

elmakoudi

Messages : 80
Date d'inscription : 04/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  LA REPONSE le Ven 12 Mar - 1:40

elmakoudi a écrit:
Younes91 a écrit:ce sont des egarer, c'est dangeureux, ils font plein d'innovation, un jour un frere est parti en inde ou pakistan, il est revenu et nous a di que la bas c'est dangereux ils peuvent te faire devier du droit chemin, il ete choquer.
salam younes peux tu nous donner la source  est ce que tu sais que La science se divise , selon les Docteurs de la Loi , en deux parties , esoterique et exoterique .et que dis tu de ce hadith L’Imâm Muslim rapporte dans son Sahîh: le bien aimé Prophète (paix et salut sur lui) a dit:

« les gens du Maghreb resteront triomphant pour la vérité jusqu’au jour du jugement»-

les soufis ont poli leurs poitrines, les ont purifiées du désir, de la cupidité, de l’avarice, des haines. Cette pureté du miroir, c’est la pureté de leur cœur. »
Pour que le monde spirituel puisse se réfléchir en son esprit comme en un miroir sans tache, le mystique, bien loin de l’orner,
devra sans relâche éliminer toutes « adjonctions illusoires ». Il faut se rendre « transparent » à l’absolu, se mettre ainsi en état de réceptivité, afin de pouvoir être illuminé.

LA REPONSE

Messages : 82
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  florence_yvonne le Ven 12 Mar - 16:35

« transparent » à l’absolu, peux-tu nous expliquer ?

_________________
151. Et (Moïse) dit : "Ô mon Seigneur, pardonne à moi et à mon frère et fais-nous entrer en Ta miséricorde, car Tu es Le plus Miséricordieux des miséricordieux".
Sourate 7 : Al-Araf
http://www.forum-religions.org/forum.htm

florence_yvonne
Admin

Messages : 687
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 56

http://comprendrelecoran.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  elmakoudi le Ven 12 Mar - 22:42

florence_yvonne a écrit:« transparent » à l’absolu, peux-tu nous expliquer ?
salam et merci comme annoncée hier La science se divise , selon les Docteurs de la Loi , en deux parties , esoterique et exoterique .

*L'exotérique regit l'action des hommes
,*L'ésothérique regit les etats d'ame
.-La premiere est connue sous le nom de fiqh, ou jurisprudence.
-La deuxième est appelée tasawwouf, ou soufisme. Il est obligatoire a l'homme de commencer par le fiqh avant d'aborderle soufisme:
celui qui arrive a reunir les deux (le fiqh et le tasawwouf ) est un beau modele ; il faut suivre son exemple ! Cette affirmation a ete faite par le grand Imam Malik (qu'Allah lui fasse misericorde et lui accorde son agrement ). ces quelques vers issus de la sagesse soufie,
Un seul verset lu avec reflexion est plus meritoire que la lecture de tout
le Coran sans reflexion

La chose la plus souhaitable , aux yeux des morts , est de pouvoir revenir a la vie
Ne serait-ce qu' un tout laps de temps qui serait pour eux , l'occasion d'accomplir un bienfait qui leur serait utile a leur retour dans l'autre monde
Profite donc du reste de ta vie en regrettant le passe non utilise dans les bonnes actions et precipite-toi dans la direction des oeuvres pies

Avant qu'il ne soit trop tard ; ne neglige pas d'ameliorer ton for interieur en prenant soin de ton caractere
Soit, cher frere , parcimonieux dans l'emploi de ton temps , mettant a profit chaque instant de ta vie et chaque respiration
Sachant que le temps meme d'une respiration d'une personne vaut une pierre
precieuse sans egal

Avec quoi on peut acheter un tresor immense.:Laisser passer ce temps sans bonnes actions est une grande perte le jour du jugement dernier
Si par malheur tu le passes dans la desobeissance , voila la plus grande catastrophe , c'est un dommage irreparableFais toujours du bien , notammemnt dans les jours excellents et preferes envers les plus proches et aussi envers les Grands (les hommes du merite)il convient de t'evertuer , tout le temps , dans les actions , avec la bonne intention , 
a suivre

elmakoudi

Messages : 80
Date d'inscription : 04/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  florence_yvonne le Dim 14 Mar - 16:29

,*L'ésothérique regit les etats d'ame

Donc vous croyez à l'immortalité de l'âme

_________________
151. Et (Moïse) dit : "Ô mon Seigneur, pardonne à moi et à mon frère et fais-nous entrer en Ta miséricorde, car Tu es Le plus Miséricordieux des miséricordieux".
Sourate 7 : Al-Araf
http://www.forum-religions.org/forum.htm

florence_yvonne
Admin

Messages : 687
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 56

http://comprendrelecoran.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  elmakoudi le Dim 14 Mar - 23:08

florence_yvonne a écrit:
,*L'ésothérique regit les etats d'ame

Donc vous croyez à l'immortalité de l'âme
salam L'immortalité de l'âme ne se "prouve" pas : elle est du domaine de la foi!  mais j'y reviendrais incha allah

elmakoudi

Messages : 80
Date d'inscription : 04/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  elmakoudi le Dim 14 Mar - 23:17

Qui est un soufi ?
« Le soufi est celui qui devient purifié par la réception de toutes les afflictions et qui est absent de la réception de tout bienfait. »  


La facilité
« La facilité vient lorsque les désirs du nafs s'affaiblissent »
L'intérêt du disciple pour le monde
« Quand le disciple prétend n'avoir aucun intérêt pour le monde, ne t'attarde pas sur lui, car il s'est écarté de la voie » 

Perdre sa foi en l'islam
« On peut perdre sa foi en l'islam dans quatre cas :
1. Ne pas agir sur ce que l'on sait.
2. Agir sur ce que l'on ne sait pas.
3. Ne pas chercher à apprendre ce que l'on ne sait pas.
4. Empêcher les autres d'apprendre. »

La connaissance
« La vraie connaissance présuppose deux choses : en être conscient pour passer à la pratique, et la sincérité avec Dieu dans la connaissance et la pratique. »  La santé du coeur
« La santé du cœur peut être acquise par la constance dans la vérité de la certitude (haqq al-yaqin). La santé du cœur est la vie qui vient après avoir reçu la connaissance de la certitude (ilm al-yaqin), à travers laquelle on peut contempler la vision de la certitude (ayn al-yaqin), qui mène à la santé du cœur. Sans la vision de la certitude comme préalable, la connaissance de la certitude ne s'obtient pas. De sorte qu'une personne qui n'a pas vu la Kaaba ne peut jamais acquérir la connaissance de la certitude. »
« Ainsi, il est évident que la connaissance de la certitude vient après la vision de la certitude.
Alors que la connaissance conventionnelle précède la vision de la certitude. Cette connaissance est accompagnée par un processus d'aspiration et d'effort spirituel. Cependant, une fois que la connaissance de la certitude apparaît, à travers celle-ci on peut contempler les mystères et les réalités de la vision de la certitude. »
« C'est comme le cas d'une personne qui tombe dans un puits, et qui grandit au point d'être suffisamment grande pour sortir facilement du puits. Alors, l'individu devient ébloui par l'éclat du soleil et reste un moment immobile jusqu'à ce qu'il s'accoutume à la lumière du soleil. Enfin, il acquiert de la connaissance par cette lumière qui lui permet ainsi de contempler les mystères du soleil. » 
Le disciple qui recherche la richesse
« Chaque fois que le disciple recherche les richesses matérielles, c'est un signe de son éloignement dans la voie. » 

L'amour bonté
« L'amour bonté signifie donner préférence aux autres (ithar) et consiste en quatre facteurs :
1. Constance du souvenir de Dieu (zikr) dans le cœur et joie intérieure.
2. Habitude de donner priorité au souvenir de Dieu
3. Se détacher de toute distraction, jusqu'à être détaché du détachement même.
4. Choisir Dieu plutôt que soi même et tout autre que Lui, comme indiqué dans le verset coranique : « Dis : Si vos pères et vos enfants, vos frères et vos femmes, vos parents et les biens que vous avez acquis, et le commerce dont vous craignez la ruine, et les habitations dans lesquelles vous vous complaisez vous sont plus chers que Dieu, son Apôtre et la guerre sainte, attendez-vous à voir venir Dieu exécuter ses arrêts. Dieu ne dirige point les méchants 

« L'attribut des amoureux de Dieu est que leur amour bonté est basé sur le principe de donner la préférence aux autres. Après cela, leur pratique dévotionnelle est constituée de quatre étapes : amour, crainte, honte, et révérence. » 

« L'amour bonté signifie se détacher de toute manifestation d'amour dans le cœur sauf celui du Bien-Aimé. » 
La préférence des ascétiques pour les autres (ithar)
« La préférence des ascétiques pour les autres plutôt que pour eux-mêmes survient quand ils se libèrent du besoin, alors que celle des chevaliers (jawanmardan) survient lorsqu'ils sont dans le besoin.» 

Ascétisme
L'ascétisme dans ce monde signifie le renoncement, donner la préférence aux autres si tu le peux, et rester humble sinon. Comme il est indiqué dans le verset coranique suivant: « Ils préfèrent les autres à eux mêmes, fussent ils eux même en état de besoin ». 

« L'ascetisme signifie regarder le monde à travers l'œil de l'imperfection tout en jouissant du respect des autres. Lorsque quelqu'un considère le monde comme bon, tout ce qui lui arrive dans son abnégation est dans un état de sobriété. . » 

elmakoudi

Messages : 80
Date d'inscription : 04/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  elmakoudi le Dim 14 Mar - 23:46

La gnose
« Lorsque quelqu'un devient nivelé face à Dieu, il est prêt pour la gnose» 


La chevalerie (futuwwat)
« La chevalerie est le fait de conserver les secrets de Dieu à travers l'harmonie avec Lui et de préserver l'aspect extérieur avec les gens à travers la joie et la bonne humeur. » 

Les symptômes de disharmonie avec Dieu.
« Les trois symptômes de disharmonie avec Dieu sont :
1. Malgré la connaissance que Dieu enseigne quotidiennement à l'individu, ce dernier échoue à l'appliquer.
2. L'individu met en pratique la connaissance mais sans sincérité.
3. L'individu est tous les jours en compagnie des véridiques et des vertueux mais ne partage pas leur sainteté. »  


Les catégories de la connaissance
La connaissance peut provenir à travers Dieu, de Dieu ou avec Dieu.
1. Celle à travers Dieu implique la cognition des attributs et des qualités de Dieu.
2. Celle venant de Dieu implique la cognition de l'exotérique et de l'ésotérique et des ordres et interdictions des commandements de Dieu.
3. Celle avec Dieu implique la cognition de la peur et de l'espoir, de l'amour et de la langueur.
La connaissance à travers Dieu implique la cognition dont jouissent tous les saints amis de Dieu, de Le connaître à travers Lui. Sans la gnose accordée par Lui, ils ne peuvent jamais
Le connaître. Etant donné que toutes les causes secondaires viennent finalement de Dieu, cette connaissance est nécessairement discontinue [autrement dit n'est pas directement connecté à Dieu]. Quand la connaissance du dévot implique la gnose de Dieu, cela ne peut jamais être défaillant, car le défaut de cognition de Dieu constitue à la fois la guidance et la communication venant de Dieu.
La connaissance venant de Dieu implique la compréhension de la loi religieuse, qui constitue les commandements de Dieu et un devoir de responsabilité de notre part.
La connaissance avec Dieu implique la cognition des stations des chemins vers Dieu et l'état des degrés des saints amis de Dieu.
Donc, la gnose ne peut être réalisée sans l'acceptation de la loi religieuse, et la persistance à observer la loi religieuse ne peut être réalisée sans franchir les stations. »  

Les plus grands gnostiques
Les plus grands gnostiques sont ceux qui s'efforcent d'appliquer strictement les commandements de Dieu et de suivre les traditions du Prophète. Cela revient à dire que les plus grands gnostiques sont ceux qui s'efforcent d'observer la loi religieuse avec le plus grand zèle, et d'adhérer aux coutumes du Prophète. Plus quelqu'un est proche de Dieu, plus il s'efforce d'obéir à Ses commandements, alors que plus quelqu'un est éloigné de Dieu, moins il adhère aux traditions du Prophète.  


La constance

(Alors que l'on demanda à Muhammad b. Fadl ce dont le gnostique a le plus besoin) : Ce qui permet de voir positivement les bienfaits qui affectent son existence, et négativement les mauvaises choses qui affectent sa non-existence, c'est cela la constance.»
Le commentaire de Ansari : Comme le dit si bien le coran « Soit constant comme il t'est commandé! » 

Partir sur le chemin de Dieu
« Pendant 40 ans je me suis engagé uniquement à traverser la Voie de Dieu et durant cette période, je n'ai jamais regardé quoi que ce soit sans ressentir de la honte devant Dieu. Et pendant 30 ans, dans toutes les situations, j'ai eu honte devant les deux anges qui notent mes actions »  


Devenir l'arbitre de son propre nafs
« Dépose ton nafs à une station à laquelle il devient libre de tout besoin et ou il n'a d'autre recours que d'être à cette station. Quand quelqu'un devient l'arbitre de son nafs, il devient précieux à Dieu, alors que lorsque le nafs d'une personne est consigné auprès de Dieu, elle devient humble » 

elmakoudi

Messages : 80
Date d'inscription : 04/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  elmakoudi le Jeu 18 Mar - 0:08

qui est soufi
suite

Les traits de caractères de l'ignorant
« Six traits de caractère permettent de reconnaître l'ignorant:
1. Colère sans raison.
2. Discours futile
3. Conseil non sollicité
4. Révéler les secrets
5. Avoir confiance en n'importe qui
6. Incapable de distinguer les amis des ennemis »


Le gnostique
« Le gnostique reçoit son pain quotidien selon la volonté de Dieu ». 
Le Clément
« Le Clément est Celui qui fournit des bienfaits autant pour le bien que pour le mal» 
La prière d'appel du gnostique

(Quand on demanda à Junayd pourquoi les gnostiques prient Dieu, il répondit qu'ils prient Dieu pour les protéger et les garder ; puis le maître ajouta) : « Bien sur, ils n'ont pas besoin de faire de supplication ; ni la volonté de faire un tel appel, car ils atteignent le but sans besoin ni volonté. Pour leur existence, annihilation et subsistance est entre les mains de l'Unique qui les amena à l'existence. »
La douceur de la connaissance
« Quand une personne a goûté à la douceur de la connaissance il devient impatient de partir à sa recherche. »
L'erreur du Connaisseur
« L'erreur du connaisseur est plus pernicieuse que l'acte délibéré de l'ignare » 
La douceur des dévotions envers Dieu
« Quand une personne goute à la douceur des dévotions envers Dieu, elle devient familière à Dieu »  
La cognition de Dieu
« Quand une personne vient à connaître Dieu, Dieu lui suffit, comme le dit le passage coranique : ‘ Est ce que Dieu ne vous suffit pas alors qu'Il est le témoin de toute chose » 
Deux sortes de pleurs
« Il y a deux sortes de pleurs ; ceux des ascètes, qui pleurent avec leurs yeux et ceux des gnostiques qui pleurent avec leur cœurs. »  
Le monde
« Le monde est ton ventre. Alors essaie de briser ton ascétisme jusqu'à aller à ton abnégation par rapport au monde.»  
La connaissance et l'ignorance
« La connaissance est sécurité, alors que l'ignorance est destruction. Les amis sont une imposition et les ennemis une cause de chagrin. Le lien de clémence engendre la subsistance en Dieu, et la rupture engendre la calamité. La patience est un pouvoir, alors que l'audace est l'impuissance. Le caractère mensonger est faiblesse alors que la véracité est force. La gnose est sincérité, raison et expérience. » 
Le fruit de la gratitude
« Le fruit de la gratitude est l'amour-bonté et la peur de Dieu » 
L'harmonie
« L'harmonie est la base de l'amour-bonté alors que la base de l'Union est l'abandon de la paix de l'esprit. La base de la pauvreté, est la conscience de la faute. Enfin, la base de la stabilité avec Dieu est l'endurance dans la pauvreté envers Dieu. » 
Le souvenir de Dieu (le dhikr)

« Le souvenir de Dieu par la langue purifie des péchés, et conduit à la traversée des stations, le souvenir dans le cœur engendre la proximité avec Dieu, et le souvenir dans la conscience intérieure engendre le témoignage et la communion avec Dieu » 
Les croyants
« Tradition prophétique : La population des anges est meilleure que la population des croyants bien que parmi les croyants certains sont plus élevés que les anges, ce sont ceux qui possèdent la supériorité des prophètes.

elmakoudi

Messages : 80
Date d'inscription : 04/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  akari1 le Jeu 18 Mar - 0:46

Al salam 3alaykoum.

Pour moi, pas besoin de réfléchir, le prophète Mouhammad (3sws) a dit, toute innovation est égarement et tout égarement mène à l'enfer. Cette façon de faire est toute nouvelle, c'est une innovation, de plus Allah (3wj) a dit à notre prophète (3sws) dans le Coran qu'il n'est en rien notre garant, allié ou protecteur, ceux qu'Allah décide de guider, personne ne peut les empêcher d'avoir foi, et ceux que Allah dévie du droit chemin, personne ne peut les guider.

akari1

Messages : 139
Date d'inscription : 22/02/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  akari1 le Jeu 18 Mar - 0:53

elmakoudi a écrit:
florence_yvonne a écrit:
,*L'ésothérique regit les etats d'ame

Donc vous croyez à l'immortalité de l'âme
salam L'immortalité de l'âme ne se "prouve" pas : elle est du domaine de la foi! mais j'y reviendrais incha allah

Pourquoi, vous pensez qu'après la mort une fois ressuscités nous mourrons encore une fois, cette foi-ci pour de bon?

Dans le Coran il est dit que ceux qui iront en enfer y resteront pour toujours, et ceux qui iront au paradis y resterons pour toujours, il n'y a pas d'autres alternatives que je sache.

akari1

Messages : 139
Date d'inscription : 22/02/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  LA REPONSE le Mer 24 Mar - 20:13

La spiritualité musulmane estime que la clé du mystère divin est l’amour : aussi, contrairement aux tenants des doctrines rationalistes, les spirituels se laissent guider par leur sentiment en vertu de l'expérience prophétique et celles des amis du prophète. Cherchant Dieu par un contact intérieur et mettant au centre de leur vie l’amour de Dieu et de l’homme .
Le soufisme est donc le véritable ISLAM, autre chose bien que partie integrante de l'islam ne serait que distraction. En effet les blessures internes de l'AMOUR de DIEU consume toute appartenance autre qu'a DIEU.Ce côté ésotérique de l'islam existait de manière ineffable aux premiers temps de l'Islam et a fini par être désigné par le mot "tassawuf", lequel est rendu par "soufisme" en français.
Toutes les religions appellent à des pratiques "visibles" . ces pratiques sont l'exotérisme. On FAIT quelque chose, qui a un sens dans sa religion. la philosophie qui se cache derrière (et même au dessus....c'est l'ésotérisme). En islam chaque acte du moindre au plus grand comportent en eux même l'expression de l'unicité divine.Cette connaissance et ce cheminement s'appelle le soufisme.

LA REPONSE

Messages : 82
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  akari1 le Mer 24 Mar - 23:41

LA REPONSE a écrit:La spiritualité musulmane estime que la clé du mystère divin est l’amour : aussi, contrairement aux tenants des doctrines rationalistes, les spirituels se laissent guider par leur sentiment en vertu de l'expérience prophétique et celles des amis du prophète. Cherchant Dieu par un contact intérieur et mettant au centre de leur vie l’amour de Dieu et de l’homme .
Le soufisme est donc le véritable ISLAM, autre chose bien que partie intégrante de l'islam ne serait que distraction. En effet les blessures internes de l'AMOUR de DIEU consume toute appartenance autre qu'a DIEU.Ce côté ésotérique de l'islam existait de manière ineffable aux premiers temps de l'Islam et a fini par être désigné par le mot "tassawuf", lequel est rendu par "soufisme" en français.
Toutes les religions appellent à des pratiques "visibles" . ces pratiques sont l'exotérisme. On FAIT quelque chose, qui a un sens dans sa religion. la philosophie qui se cache derrière (et même au dessus....c'est l'ésotérisme). En islam chaque acte du moindre au plus grand comportent en eux même l'expression de l'unicité divine.Cette connaissance et ce cheminement s'appelle le soufisme.

Le véritable Islam comme tu dis est celui de notre bien aimé prophète Ibrahim (3sws) point à la ligne, La Réponse je connait tes talents de rédacteur, mais là tu vas loin, tu crois au Messagers de l'Islam, tu suis la Sunna, alors pas besoin d'aller chercher plus loin, le prophète à dit vivez ainsi, et ne déviez pas, alors nous nous devons de faire comme il le dit, si nous croyons en lui.
Je ne dis pas que les soufistes font tels chose de mal, en vérité je n'ai rien à leur reprocher, si ce n'est qu'ils agissent je dirais à la manière témoins de Jéovah que je respecte (pour leur passion envers Dieu (3wj) pouvant les conduire jusqu'à la mort), mais j'ai l'impression qu'il trient les hadiths comme ils l'entendent, Ils ont peut-être rejetés celui-ci:

Le Prophète (3sws) a dit : « Les Juifs se diviseront en 71 groupes et les
Chrétiens en 72. Quant à ma communauté, elle se séparera en 73 groupes ;
tous sont voués à l’enfer sauf un : c’est le groupe de ceux qui suivent
cette voie qui est la mienne et celle de mes Compagnons. »

(on m'a dit que le Sheikh Al-Albani l'a authentifié).

Je crois que c'est bien clair. En tout cas moi j'ai fait mon choix. Celui d'imiter le plus possible dans les faits et gestes des pieux prédécesseurs.

akari1

Messages : 139
Date d'inscription : 22/02/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  florence_yvonne le Jeu 25 Mar - 14:23

Combien y a t-il d'hadiths en tout ?

_________________
151. Et (Moïse) dit : "Ô mon Seigneur, pardonne à moi et à mon frère et fais-nous entrer en Ta miséricorde, car Tu es Le plus Miséricordieux des miséricordieux".
Sourate 7 : Al-Araf
http://www.forum-religions.org/forum.htm

florence_yvonne
Admin

Messages : 687
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 56

http://comprendrelecoran.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  akari1 le Jeu 25 Mar - 19:09

Il y en a des milliers et des milliers, c'est une perte de temps que de les compter ^^

akari1

Messages : 139
Date d'inscription : 22/02/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  florence_yvonne le Jeu 25 Mar - 19:10

Lorsque l'on veut savoir si une chose est vrai, comment fait-on ?

_________________
151. Et (Moïse) dit : "Ô mon Seigneur, pardonne à moi et à mon frère et fais-nous entrer en Ta miséricorde, car Tu es Le plus Miséricordieux des miséricordieux".
Sourate 7 : Al-Araf
http://www.forum-religions.org/forum.htm

florence_yvonne
Admin

Messages : 687
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 56

http://comprendrelecoran.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  akari1 le Jeu 25 Mar - 23:35

On regarde qui sont ceux qui l'ont rapportés et ceux qui l'ont authentifié. Il faut que tu sache que M. n'importe qui ne peut pas écrire de hadith, si demain je décide d'écrire un hadith pour dire qu'il vaut mieux uriner assis dans les toilettes que debout parce qu'il peut y avoir des gouttes qui se déposent sur les vêtements ou sur le corps sans qu'on s'en rende compte, eh bien, les savants vont étudier ma vie, mon arbre généalogique, et ils ne me feront pas de cadeau. C'est pour le bien de l'Islam. Et si je suis un génie qui a étudié l'Islam toute sa vie et qu'ils n'ont rien à me reprocher, j'aurais peut-être une chance d'être classé parmi les hadiths faibles.

akari1

Messages : 139
Date d'inscription : 22/02/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  florence_yvonne le Ven 26 Mar - 14:12

Je croyais que seul les compagnons de Mohammed (psl) pouvait faire des hadiths.

_________________
151. Et (Moïse) dit : "Ô mon Seigneur, pardonne à moi et à mon frère et fais-nous entrer en Ta miséricorde, car Tu es Le plus Miséricordieux des miséricordieux".
Sourate 7 : Al-Araf
http://www.forum-religions.org/forum.htm

florence_yvonne
Admin

Messages : 687
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 56

http://comprendrelecoran.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  akari1 le Ven 26 Mar - 18:51

Pas vraiment des hadiths, c'est une sorte de je sais pas comment on appelle ça, comme des recueil. Ce que font les Sheikh comme Al-Albany et autres. Ils donnent leurs avis, et apporte des conseil sur la vie quotidienne. Etant donné que les hadiths ne concernent que le prophète Mohammed (3sws), donc seul ses compagnons ont des choses à dire sur lui. Sinon pour ce que j'ai cité plus haut je ne sais pas comment sa s'appelle, je vais chercher.

akari1

Messages : 139
Date d'inscription : 22/02/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  elmakoudi le Sam 27 Mar - 23:42

akari1 a écrit:Al salam 3alaykoum.

Pour moi, pas besoin de réfléchir, le prophète Mouhammad (3sws) a dit, toute innovation est égarement et tout égarement mène à l'enfer. Cette façon de faire est toute nouvelle, c'est une innovation, de plus Allah (3wj) a dit à notre prophète (3sws) dans le Coran qu'il n'est en rien notre garant, allié ou protecteur, ceux qu'Allah décide de guider, personne ne peut les empêcher d'avoir foi, et ceux que Allah dévie du droit chemin, personne ne peut les guider.
salam alaika akari est ce que tu sais qu'est ce que c'est l'innovation sur ce sujet du soufisme?ya akhi il y a 2 sortes d’innovation :bonne  et mauvaise
J'ai entendu Al-Shâfi'î dire : "L'innovation est de deux types (al bid'atu bid'atân), approuvée (bid'a mahmûda) et désapprouvée (bid'a madhmûma). Tout ce qui est conforme à la Tradition (Sunna) est approuvé (mahmûd) et tout ce qui s'y oppose est abominable (madhmûm)."et dire sur des croyant qu'ils sont egarés il faut le prouver

elmakoudi

Messages : 80
Date d'inscription : 04/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  elmakoudi le Sam 27 Mar - 23:47

akari1 a écrit:

Le Prophète (3sws) a dit : « Les Juifs se diviseront en 71 groupes et les
Chrétiens en 72. Quant à ma communauté, elle se séparera en 73 groupes ;
tous sont voués à l’enfer sauf un : c’est le groupe de ceux qui suivent
cette voie qui est la mienne et celle de mes Compagnons. »

(on m'a dit que le Sheikh Al-Albani l'a authentifié).

Je crois que c'est bien clair. En tout cas moi j'ai fait mon choix. Celui d'imiter le plus possible dans les faits et gestes des pieux prédécesseurs.
salam mais il ne faut pas oublier ce hadith L’Imâm Muslim rapporte dans son Sahîh: le bien aimé Prophète (paix et salut sur lui) a dit: 
« les gens du Maghreb resteront triomphant pour la vérité jusqu’au jour du jugement»-

elmakoudi

Messages : 80
Date d'inscription : 04/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  Younes91 le Sam 27 Mar - 23:55

J'ai entendu Al-Shâfi'î dire : "L'innovation est de deux types (al bid'atu bid'atân), approuvée (bid'a mahmûda) et désapprouvée (bid'a madhmûma)

J'ai lu que toutes innovation est un egarement et sa voudra dire que le prophete n'a pas fait son travail et sa mission.

Et quiconque fait scission d' avec le Messager, après que le droit chemin lui est apparu et suit un sentier autre que celui des croyants, alors Nous le laisserons comme il s’est détourné, et le brûlerons dans l’Enfer. Et quelle mauvaise destination! »


Ibn ’Abbâs [m.68H] a dit :

« Certes, les choses les plus détestées auprès d’Allâh sont les innovations » [1]


Ibn ’Umar [m.84H] a dit :

« Toute innovation est égarement, même si les gens la voient comme quelque chose de bien ». [2]



L’Imâm Ahmad [Ibn Hanbal] a dit :

« Les tombes des gens de la Sounnah parmi ceux d’entre eux qui ont commis les grands péchés sont comme des jardins. Et les tombes des gens de la Bid’ah parmi ceux d’entre eux qui sont les pieux abstinents sont caverneuses et creuses. Les pécheurs parmi les Ahl us-Sounnah wal-Djamâ’a sont les alliés d’Allâh, et les pieux abstinents parmi les Ahl ul-Bid’a sont les ennemis d’Allâh. » [9]


L’Imâm ach-Châtibî a dit :

« Et ’Umar Ibn Salamah al-Hamdanî a dit : « Nous étions assis dans le cercle de Ibn Mass’oûd dans la mosquée, qui était faite d’un sol plat, couvert de sable. ’Oubayd-Allâh Ibn ’Umar Ibn al-Khattâb, qui venait juste de revenir d’une expédition, lui dit :

« Qu’est-ce que la « voie droite O Abdurrahmân ? »


Il répondit :

« Par le Seigneur de la Ka’bah, c’est ce sur quoi ton père était fermement établit, jusqu’à ce qu’il entre au Paradis. »


Puis il jura fermement de cela trois fois. Ensuite, il traça une ligne sur le sol, et traça des lignes de chacun de ses côtés, et dit :


« Votre Prophète (sallallahu alayhi wa sallam) vous a laissé sur ce bout ci, et l’autre bout est au Paradis. Alors quiconque reste fermement sur elle entrera au Paradis, et quiconque prend l’une de ces [autres] voies sera détruit. »

voila.

Younes91
Modérateur

Messages : 368
Date d'inscription : 22/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  elmakoudi le Sam 27 Mar - 23:59

florence_yvonne a écrit:Combien y a t-il d'hadiths en tout ?
salamAboul habbas shirazi (rahimahoullah) dit :
"J'ai appris 300 000 hadiths avec tabarani (rahimahoullah)"
Abou zorah (rahimahoullah) dit : 
" L'Imam Ahmed Ibn Hanbal (rahimahoullah)connaissait 1 million de 
hadith par coeur. J'ai collectionais 100 000 hadiths et je connais 30 000 hadiths par coeur "
Abou Omar kafaf connaissait 100 000 hadith par coeur.
Boukhari (rahimahoullah) dit :
"J'ai etablit ma collection de 7275 hadiths à partir de 600 000 
hadiths"
Muslim (rahimahoullah) dit :
" j'ai reuni un livre de 12 000 hadiths à partir d'une selection de 300 000 hadiths "
Abou Daoud (rahimahoullah) dit :
" J'ai reuni 500 000 hadiths mais je n'ai gardé que 4800 pour les inclure dans mon livre"
(hadith tiré du livre fadhail a'mal chapitre savoir et modestie)En fait il faut bien comprendre que lorsqu'on parle des 1 millions de hadîth-s connus par l'imâm Ahmad ou même Al-Bukharî cela inclus d'une part les hadîth-s faibles et forgés, et d'autre part toutes les chaines de transmetteurs pour un seul et meme texte, sans compter qu'une variation sur le contenu du hadîth (matn) entraine qu'il est considéré comme un hadîth différent.

On peut avoir une bonne idée du nombre de hadîth avec la compilation de As-Sindî, environ 60000 de mémoire, avec des hadîth-s faibles et une poignée de forgés.

elmakoudi

Messages : 80
Date d'inscription : 04/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  Younes91 le Dim 28 Mar - 0:26

Ibn ’Aqîl (rahimahullâh) a dit :

Je condamne le soufisme [1] pour des pratiques que la « Charî’ah » désapprouve :

Ils ont fondé des endroits de rassemblement d’inactivité qu’ils appellent « al-Arbita », qu’ils ont remplacé aux mosquées. Ce ne sont ni des mosquées ni des demeures, ni des compartiments. Ils s’y sont installés plutôt que de gagner leur vie et y mènent une vie bestiale en mangeant, buvant, dansant et chantant.

Ils raccommodent leurs vêtements avec des morceaux de tissu en soie colorés, ce qui a attiré les masses. Ils ont séduit les femmes et les jeunes garçons en faisant des dessins sur leurs vêtements. Quand ils pénètrent dans une demeure où se trouvent des femmes, ils n’en ressortent sans avoir perverti les cœurs des femmes contre leur mari. Ils acceptent la nourriture et les dons de la part des oppresseurs, des pervers et des voleurs parmi les collecteurs d’impôts, les soldats et les douaniers. Ils vont en compagnie de beaux garçons aux « Samâ’at » [lieu où ils écoutent les chants et les mélodies]. Ils les amènent dans des rassemblements illuminés par des bougies et se mêlent aux femmes étrangères sous prétexte de les faire habiller d’une « Khirqa » [L’habit de laine du soufi par excellence] et partage l’habit de toute personne en entrant en transe.

Ils appellent la réjouissance musicale extase [Wajd], l’invocation temps [Waqt] et le partage des habits des gens règle [Houkm]. Ils ne sortent d’un lieu où ils ont été invités qu’après avoir imposé une autre invitation et disent que c’est une obligation. Croire à une telle chose est mécréance [Koufr] et sa pratique est perversité [Fisq].

Les soufis croient que chanter au rythme des barres de fer est une forme d’adoration, ainsi qu’il nous est parvenu de leur part que l’invocation lors d’un chant ou d’un groupe est exaucée, mais une telle croyance est aussi mécréance, puisque quiconque croit qu’il peut se rapprocher d’ALLâh via des rites qui sont déconseillés [Makrouh] ou illicite [harâm] devient mécréant [kâfir]. Car de telles conduites sont considérées par les savants comme illicites ou déconseillées.

En outre, les Soufîs abandonnent leur volonté à leurs gourous en disant qu’on ne peut s’opposer à leurs décisions en quoi que ce soit. Ainsi, le SHeikh se trouve au-dessus de tenir des propos blasphématoires de mécréance et d’égarement [dhallâl] qu’ils appellent extase et de faire des actes reconnus par la religion comme perversion.

S’il embrasse un jeune garçon, on dit que c’est une miséricorde, s’il se tient à l’écart avec une femme étrangère, on dit que c’est sa fille qui porte « al-Khirqa » et s’il attribue un habit à une personne autre que son propriétaire et sans accord de ce dernier, on dit que c’est la règle de « al-Khirqa ».

[...]

Les Soufîs sont les premiers à avoir de termes comme « Ceci est la Loi [Charî’a] et cela est la réalité [Haqîqa] », mais cela est une chose inacceptable. La Loi est ce qu’Allâh a prescrit pour le bien de l’humanité et de toute affirmation au-delà, relève dans les esprits de l’inspiration des « Chayâtine » [Satan]. Toute personne recherchant la vérité [haqq] en dehors de la Loi divine est en égarée [maghrour] et trompée [makhdou’]. Quand ils entendent quelqu’un rapporter un hadîth du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam), ils disent : « Les pauvres ! Ils prennent leur hadîth d’un mort et vers un mort. Tandis que nous prenons le nôtre du Tout Vivant, l’Immortel [al-ladhî lâ yamût] ».

Si quelqu’un dit : « Mon père m’a dit d’après mon grand-père », on lui dira : « Mon cœur m’a dit d’après mon Seigneur ». Ainsi, ils se sont égarés et ont détourné beaucoup de faibles d’esprit, en inventant des légendes et en dépensant pour cela de l’argent.

En réalité, les Jurisconsultes [Fuqahâ] ont le même rôle que les médecins. L’argent dépensé pour eux est comme faite pour le traitement, alors que l’argent dépensé pour tels imposteurs est comme la dépense faite pour les chanteuses [al-moughaniyât]. La haine des soufis contre les Jurisconsultes [savants musulmans] est une grande mécréance [Zandaqa] car ces derniers les mettent en garde contre leur égarement [dhallâlahoum] et leur perversité [fassiqahoum]. Certes, la vérité [al-haqq] pèse lourd au même titre que la Zakât. Il est de ce fait plus facile pour certains de dépenser de l’argent pour les chanteuses et les poètes pour leurs louanges. Ils détestent également les Gens du Hadîth [Ashab al-Hadîth]

[...]

Ils n’y a pas plus dangereux pour la « Charî’ah » [Loi Divine] que les gens du « Kalâm » [Rhétorique] et les Soufîs. Les premiers corrompent la foi des gens par des doutes [Choubouhât] dictés par leurs esprits et les derniers pervertissent les actes des gens et cherchent à démolir les fondements et les commandements divins. Ils préfèrent le chômage et l’écoute des chansons.

Quant aux premières générations [Salaf], elles n’étaient pas comme eux, au contraire, elles étaient soumises dans leur dogme [’Aqîda] et étaient actives et consciencieuses.

Mon conseille pour mes frères, c’est de ne pas se faire influencer par les paroles des gens du « Kallâm », et de ne pas prêter l’oreille aux simplicités des Soufîs. Travailler pour gagner sa vie est meilleure que le chômage du Soufisme, et s’attacher aux vérités vaut mieux que d’approfondir des choses copiées à la manière des faux dévots. Ceci étant, nous constatons que le but des gens du Kalâm, est de semer le doute dans les esprits, et celui des Soufîs est de pervertir [...].[2]

Younes91
Modérateur

Messages : 368
Date d'inscription : 22/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  Younes91 le Dim 28 Mar - 0:32

Les principes fondamentaux du Soufisme

Le Soufisme est un schisme développé lors du quatrième siècle post-Hégire, exploité par les sectes déviantes, les sectes Batinis et par le reste des ennemis de l'Islam, tels que les juifs, les Mages et les Croisés, afin d’altérer la ’Aqida islamique (dogme) et l’unité musulmane. « Le Soufisme » d’après le renommé Cheikh Abou Bakr Djaber Al-Djazaïri, « est une déception honteuse qui commence par le dhikr (récitation des noms d'Allah) et aboutit à l'incrédulité. Sa manifestation extérieure semble traduire la piété, mais sa réalité profonde est une désobéissance aux commandements d’Allah. »


La Franc-maçonnerie est un sponsor probable du Soufisme aujourd'hui, afin d’éloigner la jeunesse musulmane de l'Islam pur, basé sur le livre d'Allah et la Sounna de Son Messager Mouhammad -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-. Les ennemis de l'Islam craignent les conséquences d'une telle renaissance, parce qu'elle affecte tout le monde musulman et diminue leur influence.





L’affirmation que le Cheikh sera présent à la mort du mourid, indépendamment du temps ou de l'endroit, qu’il l'instruira dans sa tombe sur ce qu’il doit dire aux deux anges de la tombe, et discutera avec eux en son nom, est totalement ridicule. Finalement, le Cheikh promet d'intervenir pour son mourid auprès d’Allah le jour du jugement, de l’aider lors de l’épreuve d'as-Siraat (la passerelle au-dessus de l'enfer), et de l'accompagner jusqu’au Jennah. Ce genre de tromperie, offrant la sécurité dans la tombe et plus tard, est un mensonge flagrant, non permis dans n'importe quelle circonstance. Les Cheikhs Soufis amènent des musulmans naïfs à croire de telles affirmations, et le résultat est le Chirk (polythéisme). De plus, tromper les musulmans est un des grands péchés.

Younes91
Modérateur

Messages : 368
Date d'inscription : 22/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  Younes91 le Dim 28 Mar - 0:41

Les origines du Soufisme



Comme la doctrine Soufie, le panthéisme est adopté par d’autres religions et philosophies faites par des hommes. Cela est confirmé par S. R. Sharda dans son livre, « Pensées Soufies ».

« La littérature Soufie de la période post-Timor montre un changement crucial dans la pensée : elle est devenu panthéiste. Après la chute de l'orthodoxie musulmane au pouvoir en Inde pendant environ un siècle, suite à l'invasion du Timor, les Soufis se sont libérés du contrôle de l’orthodoxie musulmane et se sont mélangés avec les saints hindous, qui les ont influencés à un degré difficilement imaginable. Les soufis ont adopté le Monisme (doctrine qui affirme qu’une seule entité ou essence existe) et se sont dévoués à l’école Védantique Vaishnava (Chef de la philosophie hindoue, traitant de la doctrine oupanishadique de l’identité de Brahman et Atman, qui a atteint son apogée vers 800 JC à travers le philosophe Shankara). Les pratiques Bhakti (adoration dans le but d’atteindre Brahman) et de yoga (union avec l’être suprême) sont prêchés par l'école Védantique Vaishnava. À ce moment-là, la popularité du panthéisme Védantique avait atteint son zénith parmi les soufis. »
(S. R. Sharda, « Sufi Thought »)

Il est clair que les Soufis n'ont pas développé leurs pensées indépendamment de toute influence. Le christianisme et les autres religions ont eu leur impact sur les doctrines soufies. « Au début du neuvième siècle, explique N. Fatemi, les Soufis ont développé une doctrine œcuménique basée sur l'idée du Zoroastrisme, du Bouddhisme, du judaïsme, du christianisme, du Néo-Platonisme et de l’Islam ».


Younes91
Modérateur

Messages : 368
Date d'inscription : 22/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  akari1 le Dim 28 Mar - 5:11

elmakoudi a écrit:salam alaika akari est ce que tu sais qu'est ce que c'est l'innovation sur ce sujet du soufisme?ya akhi il y a 2 sortes d’innovation :bonne et mauvaise
J'ai entendu Al-Shâfi'î dire : "L'innovation est de deux types (al bid'atu bid'atân), approuvée (bid'a mahmûda) et désapprouvée (bid'a madhmûma). Tout ce qui est conforme à la Tradition (Sunna) est approuvé (mahmûd) et tout ce qui s'y oppose est abominable (madhmûm)."et dire sur des croyant qu'ils sont egarés il faut le prouver

Salam

Comme tu l'a dit il y a l'innovation bonne et mauvaise, l'innovation qui divise notre religion, est-elle bonne ou mauvaise? On peut toujours distinguer le bon du mauvais. De plus avec les précisions de Younes que je remercie au passage pour son sérieux travail nous donne bien plus de raison de nous éloigner du soufisme.

akari1

Messages : 139
Date d'inscription : 22/02/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  florence_yvonne le Dim 28 Mar - 13:02

Merci pour ces recherches, c'est très instructif.

_________________
151. Et (Moïse) dit : "Ô mon Seigneur, pardonne à moi et à mon frère et fais-nous entrer en Ta miséricorde, car Tu es Le plus Miséricordieux des miséricordieux".
Sourate 7 : Al-Araf
http://www.forum-religions.org/forum.htm

florence_yvonne
Admin

Messages : 687
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 56

http://comprendrelecoran.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufisme

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum